Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  



Le Manga : présentation

Le manga a été édité au Japon à partir de septembre 1986 par Shonen Jump ; il se compose de 28 volumes répartis en trois grandes batailles :

- Le Sanctuaire : Volume 1 à 13
- Poseidon : Volume 14 à 18
- Hadès : Volume 19 à 28

Le manga est plus populaire au pays du soleil levant que chez nous. Certains fans Français le délaissant même du fait du dessin qui est différent du style adopté par la Toei Animation. Notamment certaines armures qui sont totalement différentes dans le manga que dans la série rendant ainsi l' assimilation du personnage un peu plus difficile.
Outre le dessin persistes d' autres différences : La partie concernant Asgard n' a été sortie qu' en dessin animé, ceci due au fait que la série à était développée en parallèle avec le manga et étant donné que la série avait pris de l' avance toute cette "saga" a donc été inventée de toute pièce. Cependant étant donné la qualité de l' animation et la complexité des personnages elle demeure parmi l' une des plus belle saga de toute l' épopée des " Chevaliers du Zodiaques ". Certains personnages présents dans la série ne le sont pas dans le manga outres ceux intervenant dans la saga d' Asgard il va sans dire. La personnalité de certains personnages est aussi plus poussée dans le manga qu' elle ne l' est dans la série. Certains détails diffèrent donc entre le manga et la série ce qui peut rebuter les personnes ne connaissant pas le manga et désireuse de découvrir cette partie de l' oeuvre.


Quelques différences graphiques:

Bien que d'un style graphique très proche de la version papier, l'anime de Saint Seiya s'en distingue principalement par quelques détails d'ordre graphiques. Le plus signifiant de tous étant le design des armures des cinq chevaliers de bronze dans la première partie de l'histoire, la bataille du Sanctuaire.

Le raisonnement appliqué dans le manga est que la puissance d'une armure est liée à la puissance de son possesseur. Les chevaliers d'or étant les serviteurs d'Athéna les plus puissants, les armures d'or sont donc les armures les plus puissantes, donc leur capacité de protection est la plus grande. A l'inverse, les chevaliers de bronze étant placés au bas de la hiérarchie, leurs armures sont les moins protectrices. D'où l'aspect assez "dépouillé" des armures de bronze dans le manga au début de l'histoire.
En revanche, ce raisonnement n'est pas du tout appliqué dans l'anime principalement sur les cinq principales armures de bronze (pégase, dragon, andromède, cygne et phénix) pour lesquelles la surface corporelle protégée est à peu près équivalente à celle d'une armure d'or.

L'origine de ce changement est d'ordre purement commercial. La société Bandaï ayant été chargé de commercialiser les produits dérivés de la série (et notamment les figurines des chevaliers), celle ci a demandé à ce que les armures de nos 5 héros soient modifiées, afin de pouvoir faire des produits dérivés "qui tiennent la route". D'où le nouveau design des armures de bronze.


Des personnages supplémentaires:

Parmi les autres différences entre l'amine et le manga, on peut noter l'abondance de personnages n'apparaissant que dans l'anime, notamment entre la période des chevaliers d'argent et celle des chevaliers noirs menés par ikki.

L'anime Saint Seiya a commencé à être diffusé alors que le manga était toujours en cours de publication. Tôt ou tard, il arriverait un moment où les deux histoires se rejoindraient. Or il ne fallait pas que l'anime anticipe sur les évènements du manga, sinon ce dernier basculait de la catégorie "Support original" à la catégorie "Produit dérivé". Pour ce faire, les producteurs de l'anime ont alors créé des ennemis nouveaux qui ont permis au manga de prendre ses distances dans l'histoire. Ces ennemis qui sont rencontrés à profusion dans la période indiquée ci dessus sont des chevaliers que je qualifierai "d'intermédiaires"; à savoir, ni tout à fait des chevaliers de bronze, ni tout à fait des chevaliers d'argent.

Le cas des chevaliers d'acier, chevaliers aux armures technologiques créées de toutes pièces par la fondation Graad, est un autre cas particulier de personnages supplémentaires. A leur origine, on trouve... Bandaï . Afin de créer de nouveaux produits dérivés, la firme nipponne a demandé aux auteurs de l'anime de créer ces trois nouveaux personnages. Depuis on a plus de nouvelles d'eux...


Les "variations" de l'histoire:

L'anime de Saint Seiya se distingue du manga aussi sur le plan de l'histoire. En effet, certains chapitres apparaissent uniquement dans le manga, alors que d'autres sont spécifiques de l'anime;c'est le cas d'Asgard..

Suite au succès de la première saison de l'anime (la bataille du Sanctuaire), les producteurs décidèrent de réaliser un nouveau chapitre totalement inédit dans le manga: Asgard. Cette série sera marquée par une approche beaucoup plus psychologique des différents protagonistes de l'histoire, bien éloignée du "manichéisme" rencontré dans la première saison. ceci due au fait que la série à était développée en parallèle avec le manga et étant donné que la série avait pris de l' avance toute cette "saga" a donc été inventée de toute pièce. Cependant étant donné la qualité de l' animation et la complexité des personnages elle demeure parmi l' une des plus belle saga de toute l' épopée des " Chevaliers du Zodiaques ". Malheureusement le public nippon n'appréciera pas trop cet écart par rapport au manga et les producteurs enchaînèrent tout de suite sur le chapitre Poséidon, mais l'audience était déjà en perte de vitesse. Si on compare le nombre d'épisodes consacrés aux différents chapitres 73 sont dédiés à la bataille du Sanctuaire, 26 à Asgard et seulement 15 à la bataille contre Poséidon.




Prépublication et chapitres spéciaux (par SuiSeiKen)

Saint Seiya fit son apparition en novembre 1985 dans le magazine Weekly Shônen Jump édité par la Shûeisha. La prépublication dans cet hebdomadaire durera cinq ans, jusqu’en novembre 1990, et totalisera près de 246 chapitres. Le 247e et ultime chapitre sera quant à lui publié en décembre 1990, dans le premier numéro d’une nouvelle revue, toujours éditée par la Shûeisha : le V-Jump.

A cette trame classique s’ajoutent deux histoires spéciales qui furent également publiées dans le Shônen Jump, en parallèle aux chapitres principaux. Si l’une d’elle est largement connue des fans, l’autre est plus difficile à mettre en évidence car intégrée à l’édition reliée en tant que chapitre classique.

Histoire spéciale 1 – Les souvenirs de l’île de la Mort (premier chapitre du tome 5)
Ce chapitre révélant les événements qui ont eu lieu sur l’île de la Mort après la défaite de Guilty est en réalité une histoire spéciale, publiée dans le Shônen Jump numéro 13 de février 1987 sous le titre Memorial Story : Shaka. Pour la petite histoire, sachez que ce chapitre a été publié en parallèle à celui où Shaka fait irruption dans la chambre du Pope, face à Aiolia. Contrairement à ce que beaucoup pensent, Shaka n’est donc pas, en termes de prépublication, le premier « véritable » chevalier d’Or à apparaître dans le manga. Néanmoins, cette histoire sera insérée prématurément dans le tome 5 de l’édition reliée (sorti en juillet de la même année), en plein dans le combat opposant Seiya à Ikki. Sans doute par souci de cohérence narrative.

Histoire spéciale 2 – Natassia, enfant du pays des glaces (dernier chapitre du tome 13)
Narrant les aventures de Hyôga sur les terres de Blue Graad, cette deuxième histoire spéciale (Cygnus Story : koori no kuni no Nataasha), déjà considérée comme étant « à part » par les fans, fut publiée tout juste un an après la première dans le Shônen Jump numéro 13 de février 1988, en parallèle au duel opposant Seiya à Saga. Sa place dans le tome 13 est donc trompeuse, puisqu'elle fut éditée non pas après mais avant la fin de la grande bataille du Sanctuaire (même si celle-ci trouvera son dénouement la semaine suivante). Connue pour avoir inspiré le deuxième film animé, il faut pourtant se rendre à l’évidence : comment diable une histoire publiée pour la première fois fin février a-t-elle pu inspirer un film sorti au cinéma en mars de la même année ? Car oui, en comparant les dates (23 février pour la sortie du magazine contenant l’histoire, 12 mars pour le film) on a de quoi sérieusement remettre en doute cette affirmation. D’autant plus que le même Shônen Jump présentait déjà les premiers chara-design des guerriers Divins, ainsi que des croquis préparatoires de Masami Kurumada. Cette histoire ne serait-elle donc pas, tout bêtement, un chapitre spécialement réalisé par l’auteur à l’occasion de la sortie du film ?

© 2002-2020 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada