Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : Johnny


Spiralis ou l'Ultime Combat

Le rire tonitruant d'Alpha et d'Oméga faisait frissonner les cinq Chevaliers Divins. Ils étaient stupéfaits par la nouvelle; d'ici à quelques instants, Spiralis fusionnerait avec la Terre, qui serait alors anéantie par le Glaive du Silence. Pour les cinq chevaliers, jamais la fin du monde n'avait semblé aussi proche, notamment pour Shiryu:


"C'est impossible...La... La Terre est donc condamnée à mort par le Seigneur de Spiralis?"


Le Chevalier du Dragon pensait également à Shunrei, son amie, qu'il avait laissée seule aux Cinq Pics, après l'avoir convaincue qu'il devait partir pour le Sanctuaire, et qui pouvait désormais mourir dans les moments à venir. Oméga répondit:


"C'est exact, chevalier du Dragon, la Terre va être détruite d'un instant à l'autre, personne n'en réchappera, les humains vont tous y passer!..."


Ikki protesta:


"Non, Oméga, jamais nous ne vous laisserons faire de notre planète un sinistre chaos!...Par l'Envol du Phénix!"


Sans sourciller, le maître de la Purification sauta dans les airs, évita aisément le coup du chevalier Phénix, se retrouva face à lui en une fraction de seconde et lui envoya un coup de poing qui le mit à terre. Oméga bondit ensuite en arrière et lâcha:


"Vous êtes décidément très obstinés! Je crois qu'il est grand temps que nous vous fassions perdre cette manie, chevaliers d'Athéna!"


Dans la foulée, les cinq chevaliers virent les cosmos d'Oméga et d'Alpha croître à une vitesse prodigieuse, puis se regrouper, de sorte à créer une aura de couleur bordeaux. Alpha et Oméga avancèrent alors leurs bras vers leurs cinq adversaires et crièrent en choeur:


"Par la Boule Chaotique!"


Sans avoir eu la moindre seconde pour réagir, les cinq Chevaliers Divins furent balayés en une fraction de seconde, sous la violence de l'impact. Cinq secondes après avoir déclenché leur attaque, Oméga et Alpha regardèrent en face d'eux; Seiya, Shiryu, Hyoga, Shun et Ikki gisaient à terre, leurs Armures Divines étaient fissurées ou détruites partiellement. Alpha sourit:


"Enfin! Ainsi les cinq Chevaliers Divins d'Athéna qui ont osé défier la dimension de Spiralis viennent de rendre l'âme. Notre Seigneur doit être rassuré à présent..."


"C'est exact, approuva Oméga. Nous n'avons plus rien à faire ici, nous pouvons dire à notre Seigneur qu'il a désormais le champ libre pour exécuter Athéna et instaurer le silence sur la Terre!"


Alpha hocha la tête, puis les deux divinités tournèrent le dos aux corps de leurs ennemis, s'apprêtant à quitter l'arène du Sanctuaire de Spiralis. Mais, à peine avaient-elles fait quelques pas qu'elles sentirent un cosmos émerger lentement derrière eux. Intriguées, elles se retournèrent vivement et, à leur grande surprise, virent Seiya, qui se relevait péniblement malgré les coups qu'il avait encaissés. Oméga dit, la bouche grande ouverte:


"Pégase? C'est insensé?!...Serais...Serais-tu immortel?"


Seiya sourit:


"Si tel était le cas, toi et Alpha n'auriez pas eu besoin de me ressusciter! Je te l'ai dit, tant que le moindre souffle de vie subsistera en moi, je continuerai à me battre contre vous, au nom d'Athéna!"



Alpha secoua la tête:


"Chevalier, nous t'avons pourtant bien dit que tu étais complètement stupide de te battre pour une déesse qui s'entête à vouloir défendre une humanité qui ne mérite rien d'autre que de connaître le chaos! La Terre est une planète corrompue, envahie par les Ténèbres! En installant le silence, nous allons la débarrasser de toute trace de vie, pour instaurer la domination de Spiralis!"


Seiya répliqua:


"Il n'est pas question que je vous laisse persister dans une telle logique! Vous incarnez le Mal bien plus que les habitants de la Terre! Tous les êtres humains ne sont pas avides de pouvoir et de cruauté, à l'inverse de vous! Tous les êtres humains ne sont pas cyniques au point de servir le Mal, comme l'ont fait vos Guerriers démoniaques! Et tous ne sont pas avides de vengeance au point de trahir la cause qu'ils voulaient servir au départ, comme Zarkas de Béllérophon!"


Oméga leva les yeux:


"Qu'entends-tu par là, chevalier?"


"Tu m'as bien compris, Oméga! Tu le sais, parce qu'il n'avait pu devenir chevalier d'Athéna, Zarkas avait décidé de combattre aux côtés de ses ennemis, en devenant Guerrier démoniaque! Zarkas, en agissant de la sorte, a déshonoré celle qu'il voulait servir au départ, la déesse Athéna!"


A ces mots, Alpha et Oméga éclatèrent d'un rire presque aussi tonitruant que celui qu'ils avaient exprimé lors du début de la fusion de Spiralis avec la Terre, ce qu'eut du mal à comprendre Seiya:


"Je...Je ne vous comprends pas, qu'est-ce qui vous fait rire à présent?"


Oméga répondit:


"Ta naïveté, chevalier Pégase, ta naïveté! Affirmer que Zarkas a déshonoré Athéna en devenant un Guerrier démoniaque est purement naïf ! Tu te trompes, chevalier! En devenant un Guerrier démoniaque, Zarkas n'a déshonoré personne, absolument personne, sauf...lui-même!"


L'étonnante réponse du maître de la Purification provoqua un choc dans le coeur de Seiya, tant il ne s'y attendait pas. Aussi insista-t-il:


"Que...Que viens-tu de dire, Oméga? Co...Comment Zarkas a-t-il pu provoquer son déshonneur en servant Spiralis?"


Ce fut Alpha qui répondit:


"Chevalier Pégase, tu sais que Zarkas descendait du héros mythique Béllérophon, celui qui a terrassé la Chimère en chevauchant Pégase, et que c'est pour cette raison qu'il tenait à gagner l'armure de Pégase?"


Seiya hocha la tête pour répondre affirmativement.

"Très bien, poursuivit Alpha. Chevalier Pégase, il nous semble nécessaire de te faire un petit rappel historique, à travers un ancien épisode de la toute première Guerre Sainte qui eut lieu contre Hadès, des dizaines de siècles auparavant!"


Oméga se chargea alors de donner à Seiya les explications que ce dernier attendait:


"Il n'y a pas si longtemps de cela, lorsque tu t'es retrouvé face à Hadès, tu lui as rappelé un mauvais souvenir de cette première Guerre Sainte! Lors du combat final qui eut lieu des dizaines de siècles auparavant, Hadès avait été blessé par un chevalier de bronze qui avait donné sa vie pour sa cause, comme tu l'as fait toi-même! A ton avis, Pégase, de quelle constellation était ce chevalier?"


La surprise commençait à gagner le visage de Seiya. Il mit à peine cinq secondes pour répondre:


"Non...il...il s'agissait de l'homme qui avait revêtu l'armure de Pégase bien avant moi, le tout premier chevalier Pégase qui, en agissant de la sorte, avait atteint le neuvième sens!"


"Tu as bien compris, chevalier, sourit Alpha. On peut dire que tu as assuré une belle continuité avec ce chevalier, bien que vous n'apparteniez pas à la même famille!...Le chevalier Pégase qui a frappé Hadès, il y a des dizaines de siècles, avait un sang illustre qui coulait dans ses veines...le sang de l'homme qui terrassa la Chimère!"


A ces mots, le coeur de Seiya battit la chamade. Il balbutia:


"Le sang de Béllérophon?...Comme...Comme Zarkas?...Mais...Mais alors..."


Oméga prit la parole en souriant:


"Oui, Seiya, tu as parfaitement compris! Zarkas était le descendant du Chevalier Pégase qui avait blessé Hadès et donné sa vie pour Athéna lors de la toute première Guerre Sainte!"



Ce fut le choc pour Seiya. Il commençait maintenant à comprendre pourquoi les divinités de Spiralis lui avaient dit que Zarkas s'était déshonoré en combattant contre Athéna; en voulant honorer la mémoire de son ancêtre Béllérophon, Zarkas l'avait en fait déshonoré. Le Chevalier Pégase lâcha:


"Zar...Zarkas ne savait pas qu'il descendait du chevalier Pégase qui blessa Hadès lors des temps anciens?"


"Absolument pas! sourit Oméga. Notre Seigneur, moi et Alpha étions les seuls à le savoir dans Spiralis!"


Seiya dit en serrant les poings:


"Alors, vous...vous avez manipulé Zarkas?"


"Appelle ça comme tu veux, chevalier, répliqua Alpha. Personnellement, nous avions jugé que, puisqu'il avait atteint le neuvième sens, il était beaucoup plus judicieux de l'avoir avec nous que contre nous! Nous avons donc utilisé son désir de vengeance pour le mettre au profit de Spiralis, mais nous étions loin de nous douter que vous, minables chevaliers d'Athéna que vous êtes, seriez capables de le vaincre!"


Seiya regarda d'un air noir Alpha et Oméga, dont les visages étaient impassibles, et lâcha, avec de la colère dans la voix:


"Je ne pourrais pas vous dire ce que je pense de vous sans être vulgaire...J'ai connu des ennemis, mais aucun jusque là n'avait fait preuve d'autant de fourberie que vous, les divinités de Spiralis!"


Oméga répliqua:


"Je ne comprends pas ta réaction, chevalier Pégase. Nous autres divinités de Spiralis avons le mérite de faire abstraction des sentiments, contrairement aux êtres humains, qui ont le grand malheur d'en posséder!"


"En quoi est-ce une erreur?" demanda Seiya.


"Les sentiments, répondit Alpha, ne mènent à rien, sauf à la perte de celui qui en possède! Il n'y a qu'à regarder votre Guerre Sainte contre Hadès pour voir ce que cela a donné! Avec leurs bêtes sentiments, les douze Chevaliers d'Or ont laissé leurs vies sur le Mur des Lamentations! Avec ses bêtes sentiments, Canon, le frère du Chevalier des Gémeaux, s'est sacrifié pour anéantir Rhadamanthe! Avec tes bêtes sentiments, tu as perdu la vie contre Hadès, et tu n'as dû ta résurrection qu'à notre erreur, nous qui voulions simplement satisfaire les caprices de Zarkas!"


Alpha s'interrompit un bref moment avant de reprendre:


"Cela dit, vous autres chevaliers d'Athéna avez beau être nos ennemis, vous nous avez été également utiles!"


"Comment ça?" fit Seiya intrigué.


"En éliminant les sept Guerriers démoniaques, vous nous avez débarrassés d'une tâche dont nous aurions dû nous acquitter après que la Terre eût été plongée dans le chaos!"


"Comment?" lâcha Seiya.


"Tu nous as bien compris, chevalier, sourit Alpha. Si vous aviez été vaincus par les Guerriers démoniaques, une fois que le Glaive du silence aurait touché la Terre, nous nous serions débarrassés d'eux! Etant donné qu'ils ne nous auraient plus servis à rien, pourquoi aurions-nous continué à nous encombrer d'eux?"acheva le maître de la Genèse sur un ton qui laissait penser que cette action allait de soi, qu'il ne pensait pas faire quelque chose de mal.



Seiya sentit son coeur se soulever en entendant les mots d'Alpha. A ce moment précis, il pensait qu'il n'avait jamais eu affaire avant à des adversaires aussi vicieux que les divinités de Spiralis, comme il le dit lui-même:


"Vous me donnez envie de vomir quand je vous entends...Vous disiez vrai; Thanatos et Hypnos sont de gentils toutous à côté de vous! Vous n'avez aucune morale, aucun sens de l'honneur!"


Oméga répondit:


"Chevalier, je vais finir par croire que tu es complètement sourd! Nous venons de te le dire, il y a à peine une minute; les beaux sentiments n'amènent à rien d'autre qu'à la mort! L'honneur, le respect...ce n'est pas ça qui nous donnera la victoire sur vous! La dimension de Spiralis se fixe uniquement sur son objectif; amener le silence sur Terre! Nous n'avons cure des moyens pour y parvenir, seule l'efficacité prime! Vous êtes si pathétiques à vouloir vous accrocher à vos idéaux stupides!..."


"Taisez-vous! hurla Seiya. Je ne peux plus supporter d'entendre de tels propos! Vous allez payer pour votre cruauté!...Par la Comète de Pégase!"


Seiya lança alors son attaque en direction du maître de la Purification. Nullement inquiet, ce dernier se contenta de lever l'index pour la bloquer, puis pour la renvoyer à son infortuné expéditeur, qui la reçut de plein fouet et fut envoyé au tapis non loin de ses frères. Très affaibli par les coups, il ne put que penser:


"Non...Je...Je ne peux pas renoncer...A...Athéna est en danger de mort! Même si je...je ne sais pas où elle se trouve, je n'ai pas le droit de succomber aux attaques des divinités de Spiralis, il y va de la survie d'Athéna et de la Terre!"


Ce fut alors qu'Oméga prit la parole:


"Chevalier, puisque c'est bientôt la fin pour toi, je vais te dire où se trouve ta déesse! Athéna est prisonnière d'une prison en forme de boule, située en haut, à cent mètres de l'entrée du Sanctuaire de Spiralis! Mais cette prison ne peut être détruite que de l'extérieur et encore, si l'on peut le faire! Un champ magnétique, généré par la puissance de notre Seigneur, empêche tout individu de détruire cette prison! Quiconque s'en approche est inévitablement pulvérisé! Je pense que nous pouvons le dire maintenant, vu que toi et tes frères n'en avez plus pour longtemps à vivre, tout comme votre déesse, d'ailleurs! Adieu, chevaliers d'Athéna, tel aura été votre châtiment pour vous être opposés à la volonté du Seigneur de Spiralis!"


Sur ce, Alpha et Oméga tournèrent le dos à leurs cinq adversaires, afin d'anoncer au Seigneur de Spiralis qu'ils avaient remporté la bataille sur les Chevaliers d'Athéna. Mais, à peine avaient-ils fait quelques pas qu'ils sentirent de nouveau la cosmo-énergie de Seiya non loin d'eux. Ils revinrent alors sur leurs pas et virent le Chevalier Pégase se relever péniblement.



"Chevalier Pégase, dit Alpha, tu ne veux donc toujours pas admettre ta défaite?"


"Jamais de la vie! répliqua Seiya. J'ai juré devant le testament d'Aiolos de protéger Athéna jusqu'au péril de ma vie, et je ne trahirai pas mon serment!"


"Imbécile! lâcha Oméga. Il ne te reste que très peu de forces et tu veux encore poursuivre le combat seul contre nous, les divinités de Spiralis!..."


Une voix se fit alors entendre:


"Non, Seiya ne combattra pas seul contre vous! Moi, Hyoga, Chevalier Divin du Cygne, je vais lui prêter main forte!"


Seiya se retourna alors et vit effectivement Hyoga qui s'avançait vers lui lentement, en raison des séquelles laissées par la Boule Chaotique. Le disciple de Camus poursuivit:


"Seiya, seul face à ces deux-là, tu ne pourras pas vaincre! Je vais t'aider!"


Une nouvelle voix se fit entendre:


"Attendez! Je ne vais pas vous laisser mourir seuls, je suis prêt à vous rejoindre!"


C'était la voix de Shiryu, qui venait lui aussi de se relever, en dépit des coups portés par Alpha et Oméga. Il s'avança vers ses frères et regarda fixement Oméga et Alpha. Ce dernier lui dit:


"Il est facile de voir que vous êtes frères de sang! L'obstination coule dans vos veines! Mais bientôt, vous en serez purgés, car votre sang coulera sur le sol du Sanctuaire de Spiralis!..."


"Peut-être, mais pas sans que mon sang soit mêlé aux leurs!"


C'était Shun qui avait prononcé cette phrase. Le Chevalier Andromède s'avança, malgré ses jambes tremblantes, et vint se placer à côté de ses trois frères. Oméga lâcha:


"Parfait, parfait! Il ne manque plus que le Chevalier Phénix et vous serez prêts pour un aller simple dans l'au-delà!..."


"Quand on parle du Phénix, on en voit les plumes incandescentes!"


"Ikki?" lâcha Shun.


Le Chevalier Phénix vint rejoindre ses frères et tous les cinq regardèrent fixement Alpha et Oméga, qui étaient sûrs de leur victoire:


"Chevaliers d'Athéna, vous êtes décidément plus têtus que toutes les mules se trouvant sur Terre! Mais ça n'est pas bien grave, car notre prochaine attaque vous coûtera la vie!"


Tout en parlant, Alpha et Oméga avaient concentré leurs cosmos, de sorte à n'en faire plus qu'un, de couleur bordeaux. Ils crièrent alors:


"Par la Boule Chaotique!"


L'attaque partit alors vers les cinq Chevaliers Divins à une vitesse fulgurante, puis explosa brutalement. Oméga et Alpha se mirent à sourire, car ils étaient persuadés que leur Boule Chaotique avait pulvérisé les cinq combattants venus les défier. Mais cinq secondes après, la lumière se dissipa rapidement, laissant apparaître les cinq Chevaliers d'Athéna, parfaitement indemnes, arc-boutés sur leurs jambes, leurs bras tendus en avant. Ils avaient survécu à la Boule Chaotique. Tout tremblant, Oméga lâcha:


"Que...Comment...Comment avez-vous réussi ce prodige?"


Seiya répondit en souriant:


"Oméga, au cas où tu l'aurais encore oublié, une même attaque ne marche pas deux fois sur le même chevalier! En revanche, l'attaque que nous allons vous envoyer, elle, est inédite pour vous!"



Les deux divinités de Spiralis entendirent alors les chevaliers d'Athéna crier leurs attaques fétiches:


"Par l'Exécution de l'Aurore!"


"Par les Cent Dragons Suprêmes de Rozan!"


"Par la Tempête Nébulaire!"


"Par le Phénix Volcanique!"


Alpha sourit:


"Pauvres imbéciles! Nous avons observé de loin votre combat contre Zarkas, et la Divine Revolution n'avait pas fonctionné contre lui, alors contre nous, n'y pensez même pas!"


Mais soudainement, les deux divinités sentirent un cosmos croître près des quatre chevaliers divins...celui de Seiya! Seiya augmentait en effet son cosmos de façon prodigieuse, allant au-delà de ses limites. Intrigués, Alpha et Oméga surveillèrent de près le cosmos du Chevalier Pégase, celui-ci croissait en effet de manière étrange, aussi puissamment que celui de Zarkas avant qu'il ne révèle aux autres Chevaliers Divins qu'il avait atteint le Big Will avant Seiya! Oméga lâcha:


"Non! Seiya, nous ne te laisserons pas atteindre le neuvième sens! Par le Tourbillon Magnétique!"


Le maître de la Purification envoya alors son attaque vers le Chevalier Pégase qui, sans bouger le petit doigt, la renvoya en quelques secondes vers son expéditeur qui, surpris, ne put rien faire d'autre que de l'encaisser brutalement. A terre, Oméga songea:


"Malheureusement, j'ai agi trop tard! Il faut pourtant que nous répliquions rapidement, sinon nous serons vaincus!"


Ce fut alors qu'Oméga entendit:


"Par la Comète de Pégase!"


Mais, contrairement à ce que pensaient les divinités de Spiralis, l'attaque de Seiya ne leur arriva pas en face. Au contraire elle se dirigea vers les attaques de ses frères déjà en place et vint se mélanger à elles, de sorte à former la Divine Revolution. Il se passa quelques secondes, puis, une boule d'énergie de couleur cyan se forma au-dessus des bras tendus des cinq Chevaliers Divins. Le sang des deux divinités de Spiralis ne fit qu'un tour:


"Nous ne vous laisserons pas vaincre, chevaliers! Par l'Alizé Infecté!"


"Par les Rochers du Démon!"


Les attaques se combinèrent presque l'une à l'autre, puis partirent vers les cinq chevaliers d'Athéna, qui n'eurent pas le choix et crièrent:


"Divine Revolution!"


La combinaison des attaques les plus puissantes des cinq protecteurs d'Athéna partit alors en direction des attaques des divinités de Spiralis, puis entra en collision avec elles. Les Chevaliers Divins d'un côté, Alpha et Oméga de l'autre, luttaient pour tâcher de prendre le dessus sur leurs adversaires, mais aucune des attaques ne prenait le dessus. Voyant la situation, Seiya s'adressa à ses frères par télépathie:


"Mes frères, nous risquons de rester dans cette situation pour l'éternité, et d'ici là, le Seigneur de Spiralis aura abattu le Glaive du silence sur la Terre! Je vous le demande, mes frères, concentrez votre cosmos de sorte à vous rapprocher du neuvième sens!"


Les quatre Chevaliers Divins acceptèrent la proposition de leur frère et, tout en maintenant la pression sur Alpha et Oméga, concentrèrent leurs cosmos afin de dépasser leurs limites, de sorte à pouvoir se rapprocher du neuvième sens, comme ils l'avaient fait lorsque tout semblait perdu contre les Guerriers démoniaques de Spiralis. Après une vingtaine de secondes, ils y parvinrent et la différence se fit sentir dans la physionomie du combat; la Divine Revolution repoussa peu à peu les attaques conjuguées d'Oméga et d'Alpha, puis finit par les déborder, au grand dam des divinités de Spiralis:


"Mais...Mais je rêve ou quoi? lâcha Oméga. Ils...Ils sont en train de repousser nos attaques!"


"Ce n'est pourtant...pas le moment d'être vaincus!...Oh...Non...Non!!!" gémit presque Alpha.



En effet, à ce moment précis, la Divine Revolution avait bel et bien neutralisé les attaques des divinités de Spiralis et déferlait sur eux, telle une vague de plusieurs mètres de haut. Terrifiés, Alpha et Oméga n'eurent pas le temps de réagir et furent balayés par la puissance conjuguée des cinq Chevaliers Divins; ils furent d'abord projetés dans les airs, avant de retomber lourdement au tapis, ce qui fissura largement leurs armures. Face à ce spectacle, Seiya poussa un soupir de soulagement:


"Ouf!...Nous...Nous y sommes parvenus...Les...Les divinités de Spiralis ont été vaincues!..."


"Seiya, dit Hyoga, il faut maintenant que nous allions sauver Athéna des griffes du Seigneur de Spiralis!"


Seiya approuva:


"C'est exact, Hyoga...Oméga m'avait dit qu'elle se trouvait dans une prison au-dessus du sol, mais à plusieurs centaines de mètres d'ici!"


"Alors, comment pouvons-nous faire pour la localiser?"demanda Shiryu.


Le Chevalier Pégase répliqua:


"Je vais...Je vais tâcher de me concentrer, de concentrer mon cosmos pour localiser la prison dans laquelle est retenue Athéna!..."


"Entendu, Seiya! lâcha Shun. Nous allons t'aider dans ta concentration!"


Les cinq chevaliers fermèrent alors leurs yeux et se concentrèrent pour essayer de trouver la prison dans laquelle se trouvait Athéna. Ils se concentrèrent pendant une trentaine de secondes, jusqu'à ce qu'un flash apparût à leurs esprits: la prison d'Athéna, protégée par un champ magnétique très puissant, comme l'avait dit Oméga, se trouvait à environ une dizaine de kilomètres de l'endroit où les chevaliers se trouvaient. Les chevaliers poussèrent un soupir de soulagement, mais la réalité vint très vite les rattraper:


"Mais j'y pense! lâcha subitement Ikki. Si la prison d'Athéna est vraiment protégée par un champ que l'on ne peut traverser sans y laisser la vie, comment pourrons-nous sauver Athéna?"


Seiya répondit:


"Ne l'oublie pas, Ikki, nous avons juré de protéger Athéna au péril de nos vies! Et je suis disposé à prendre ce risque!"


Shun lâcha, avec le coeur battant la chamade:


"Non, Seiya, ne...ne me dis pas que tu...tu es prêt à te sacrifier pour sauver Athéna?"


"Il le faut, Shun! En ce moment, cinq milliards de vies sont menacées d'être rayées de l'Univers par la folie du Seigneur de Spiralis! Si une seule vie peut permettre, par son sacrifice, de préserver la vie de cinq milliards d'humains, je n'hésiterai pas à offrir la mienne!..."


Une voix répliqua:


"Non, Seiya, tu ne seras pas le seul à faire ce sacrifice! Moi, Hyoga, je suis prêt à t'aider pour sauver notre déesse!"


"Et moi aussi, Seiya, je suis prêt à te soutenir! Moi, Shiryu du Dragon!..."


Soudain, une explosion se fit entendre derrière les cinq Chevaliers Divins, qui se retournèrent alors vivement pour apercevoir, à leur grand dam, Alpha et Oméga. Les deux divinités de Spiralis n'avaient été que légèrement blessées par la Divine Revolution, leurs armures avaient encaissé la quasi-totalité des coups. Alpha lâcha en souriant:


"Ha! Ha! Ha! Cette attaque avait été inefficace contre Zarkas, elle ne risquait donc pas de marcher avec nous, même avec Seiya à vos côtés! Chevaliers d'Athéna, vous avez peut-être localisé la prison dans laquelle Athéna est retenue, mais nous vous empêcherons d'aller plus loin, empêcheurs de conquérir la Terre en rond que vous êtes!"



Face à la situation, Ikki s'adressa à ses frères par télépathie:


"Shiryu, Hyoga, vous allez propulser Seiya vers la prison d'Athéna avec la force de vos meilleures attaques! Dites-lui aussi de concentrer la Comète de Pégase pour éviter d'être pulvérisé par le champ magnétique! Shun et moi, nous allons retenir Alpha et Oméga! Et ne discutez pas, ce n'est vraiment pas le moment!"


Compréhensifs, Shiryu et Hyoga acquiescèrent. Ce dernier dit alors au chevalier Pégase:


"Seiya, nous allons faire comme nous avions fait au Sanctuaire sous-marin pour détruire le pilier central! Avec la force de nos attaques, nous allons te propulser vers la prison d'Athéna!"


"Mais...et Shun et Ikki?..." demanda Seiya.


"Ne discute pas, Seiya, rétorqua Shiryu, le temps nous est compté! Et prépare-toi aussi à déclencher la Comète de Pégase!"


De leur côté, Shun et Ikki étaient restés en arrière, Shun face à Oméga, Ikki face à Alpha. Les deux Chevaliers Divins concentrèrent rapidement leur cosmos, puis attaquèrent:


"Vague de Tonnerre!"


"Que les Ailes du Phénix t'emportent!"


Les attaques partirent toutes deux à une vitesse six fois supérieure à celle de la lumière, mais cela ne posa aucun problème aux divinités de Spiralis, qui les esquivèrent sans problèmes. Alpha lâcha:


"Vous commencez à nous énerver, toi et ton frère! Par l'Alizé Infecté!"


Oméga attaqua à son tour:


"Par le Tourbillon Magnétique!"


Shun fit alors appel à sa chaîne circulaire pour se protéger du Tourbillon Magnétique, tandis qu'Ikki se protégea avec ses bras pour essayer de parer l'Alizé Infecté. Malheureusement, les résultats furent peu probants: cinq secondes après que les divinités de Spiralis eurent déclenché leurs attaques, Shun vit sa chaîne circulaire être pulvérisée par le Tourbillon Magnétique et le Chevalier Andromède fut alors balayé dans les airs durant une dizaine de secondes avant de se retrouver au tapis. Quant à Ikki, il essaya de lutter tant bien que mal face à l'attaque du maître de la Génèse, mais dut finalement reculer sous la pression et fut projeté plusieurs mètres en arrière, non loin des trois autres Chevaliers Divins, qui tâchèrent néanmoins de ne pas y prendre garde.En effet, Shiryu et Hyoga avaient laissé leur frère prendre appui sur leurs mains, comme ils l'avaient fait face au pilier central du Sanctuaire sous-marin de Poséïdon et se préparaient à le projeter sur la prison d'Athéna grâce à leurs attaques. Quand Oméga et Alpha virent ce qui se préparait, leur sang ne fit qu'un tour:


"Non! Jamais vous n'atteindrez la prison d'Athéna! ça ne se passera pas comme ça!"


En entendant les protestations du maître de la Purification, Shiryu dit à son frère:


"Seiya! Oméga et Alpha vont bientôt attaquer, il faut y aller!"


"Compris! répondit Seiya. Lancez-moi sur la prison d'Athéna avec la force de vos attaques!"


"Entendu, Seiya! dit Hyoga. Par l'Exécution de l'Aurore!"


"Par les Cent Dragons Suprêmes de Rozan!" cria Shiryu.

Ne perdant pas de temps, Alpha et Oméga crièrent à leur tour:


"Par la Sagesse Primordiale!"


"Par les Rochers du Démon!"



Les attaques des divinités de Spiralis partirent alors à une vitesse fulgurante, dépassant celle des attaques de Shiryu et Hyoga, de sorte que les deux Chevaliers Divins parvinrent à envoyer leur frère dans les airs, mais furent foudroyés par les attaques d'Alpha et d'Oméga dans la seconde qui suivit le décollage du Chevalier Pégase vers la prison d'Athéna. Devant le fait accompli, Alpha dit:


"Chevalier Pégase, tu ne réussiras jamais à sauver Athéna!...Par la Sagesse Primordiale!"


Oméga cria à son tour:


"Par les Rochers du Démon!"


Dans la foulée, les deux attaques se combinèrent pour n'en former plus qu'une seule qui se lança à la poursuite de Seiya. De son côté, le Chevalier Pégase avait été projeté au sextuple de la vitesse de la lumière par ses frères vers la prison d'Athéna, mais il savait également qu'il devait y mettre du sien. Aussi cria-t-il:


"Par la Comète de Pégase!"


Les conséquences ne se firent pas attendre longtemps; la vitesse à laquelle Seiya avait été projeté augmenta brutalement, dépassant même celle des attaques des divinités de Spiralis, qui n'en revenaient pas:


"C'est...C'est impossible, lâcha Alpha, nos attaques n'arrivent pas à rattraper Pégase! C'est insensé, ce n'est qu'un humain, même s'il possède le neuvième sens!"


"Pourtant, dit Oméga, il...il parait que certains hommes peuvent réaliser des choses que seuls les divinités comme nous font...et cette chose s'appelle un miracle!"


Alpha secoua la tête:


"Non...Non, c'est impossible! Un minable comme Pégase ne peut pas réaliser un miracle!..."


Soudain, le sixième sens des deux divinités subit un choc. Oméga et Alpha se concentrèrent alors sur l'endroit où Seiya se trouvait. Ils le virent non loin du champ magnétique qui protégeait la prison d'Athéna. A ce moment précis, les deux divinités se mirent à espérer que le miracle tant redouté n'aurait pas lieu. Finalement, quand Seiya parvint à pratiquement un mètre du champ magnétique, Alpha et Oméga croisèrent les doigts, en espérant que le champ magnétique briserait l'élan du chevalier Pégase en une fraction de seconde. Mais lorsque Seiya parvint à proximité de la barrière protectrice, celle-ci ne le bloqua pas, au contraire, Seiya la traversa en une seconde, sans exploser à son contact. A ce moment précis, les visages d'Alpha et d'Oméga devinrent pâles, et cet état de fait ne s'améliora pas quand Seiya pénétra dans la prison où se trouvait la déesse Athéna. Pendant une dizaine de secondes, il ne se passa rien, puis un grondement sourd se fit entendre à une dizaine de kilomètres de l'endroit où se trouvaient les quatre autres Chevaliers Divins et les divinités de Spiralis. Ces dernières comprirent alors ce qui allait se passer:


"Non, c'est...c'est insensé, balbutia Alpha. Lui, un simple humain, capable de percer un champ protecteur que seuls les dieux pourraient briser..."


Soudain, une explosion violente se fit entendre au loin. Oméga lâcha à son tour, la voix tremblante:


"Non, la prison d'Athéna...La prison d'Athéna a été pulvérisée par Pégase!"


Les deux divinités se raidirent alors, car si Athéna se mêlait du combat, elles voyaient mal comment elles pourraient résister longtemps face à une déesse et cinq Chevaliers Divins. Et, cinq à dix secondes plus tard, dans un flot de lumière intense, Seiya reparut, tenant Athéna dans ses bras, évanouie mais vivante. Celle-ci ouvrit les yeux deux secondes après et, en voyant le chevalier Pégase bien vivant, elle ne put que murmurer, les larmes aux yeux:


"Seiya..."



Seiya lui sourit et la déposa au sol. Athéna ne perdit alors pas de temps; un nouveau flot de lumière vint l'entourer, elle leva son bras et, une seconde plus tard, sa Kamui, qui lui avait été ôtée certainement à son arrivée dans Spiralis, vint la recouvrir entièrement. Se saisissant de son spectre et de son bouclier également retrouvés, elle en fit jaillir une énergie puissante qui ranima les quatre chevaliers qui s'étaient dévoués pour permettre à Seiya de sauver leur déesse. Shiryu, Hyoga, Shun, et même Ikki ne purent retenir leurs larmes en voyant que leur déesse était bien vivante. Athéna dit alors:


"Chevaliers, je vous remercie d'avoir donné le meilleur de vous-même pour me sortir de cette prison où le Seigneur de Spiralis m'avait enfermée! De plus, je tiens à dire à Seiya, Shun et Ikki que je leur pardonne d'avoir utilisé l'Ultra Divine Exclamation, car elle leur a permis de terrasser un puissant adversaire! Chevaliers, le combat n'est néanmoins pas terminé, la Terre est en danger de mort, nous devons vaincre les divinités de Spiralis, ainsi que le Seigneur de Spiralis en personne pour sauver la Terre de la menace du silence! Alors, continuez à donnez tout votre possible!"


"Oui, déesse Athéna!" répondirent en choeur les cinq Chevaliers Divins.


Athéna leur sourit à tous, puis se retourna vers Alpha et Oméga d'un air ferme cette fois-ci, et leur dit:


"Suppôts maléfiques du Seigneur de Spiralis, jamais nous ne vous laisserons transformer la Terre en cimetière! Pour les hommes, pour la paix et la justice, nous allons mettre fin à vos plans maléfiques!"


A ces mots, contre toute attente, Alpha et Oméga éclatèrent de rire. Devant l'incrédulité d'Athéna et de ses chevaliers, Alpha se chargea de leur livrer quelques explications:


"Ha! Ha! Ha! Vous vous demandez pourquoi nous rions de si bon coeur, n'est-ce pas? Eh bien, pauvres sots, sachez que vous nous vaincrez peut-être, mais cela ne pourra pas être possible sans y laisser l'un de vous!"


"Comment?" fit Shiryu, estomaqué.


Oméga sourit brièvement avant de répondre:


"Chevalier du Dragon, regarde bien ce spectacle avec tes frères et ta déesse, car il s'agit d'un spectacle qui vous coûtera la vie à terme!..."


"Il n'est pas question que nous vous laissions agir! protesta Hyoga. Par l'Exécution de l'Aurore!"


Mais, une demi-seconde après, le Chevalier du Cygne vit sa propre attaque se retourner contre lui dans un flot de lumière pourpre et, sans la protection divine d'Athéna, qui l'avait protégé de son spectre, il aurait pu succomber. Hyoga n'eut pas le temps de remercier sa déesse, car il vit alors une lumière pourpre entourant Alpha et Oméga, qui avaient tous les deux levé le bras droit. Les deux divinités sourirent étrangement pendant trois secondes, puis crièrent en choeur:


"Distorsion Atomique!"



Alors, sous les yeux médusés d'Athéna et de ses chevaliers, les corps d'Alpha et d'Oméga se fractionnèrent en une multitude d'atomes microscopiques, qui vinrent recouvrir le sol, puis se rapprocher les uns des autres, comme pour se fondre les uns dans les autres. Soudainement, un éclair jaillit de l'endroit où les atomes se trouvaient, un éclair si intense qu'il força Athéna et ses chevaliers à se protéger les yeux avec leurs mains, bien qu'il ne durât que deux secondes. A la fin de l'éclair en question, Athéna et ses chevaliers abaissèrent leurs mains lentement, puis regardèrent en face d'eux, et ce qu'ils virent ne manqua pas de les surprendre.


En effet, devant eux, il n'y avait plus deux adversaires, mais un seul. En le regardant une dizaine de secondes, Seiya et ses frères remarquèrent que ce mystérieux guerrier avait des traits empruntés pour une partie à Alpha et pour une autre à Oméga: ses cheveux étaient bruns comme ceux d'Oméga, mais étaient courts et possédaient quelques mèches blondes comme les cheveux d'Alpha. Quant aux yeux, ils étaient d'un gris qui semblait plutôt s'apparenter à une fusion du marron et du vert. Le profil du visage était le même que celui des deux divinités de Spiralis. Les cinq chevaliers jetèrent un coup d'oeil à l'armure de leur nouvel adversaire; c'était l'armure d'une créature à tête humaine et au corps monstrueux, comme les armures d'Alpha et d'Oméga, si ce n'était qu'elle était de couleur pourpre. Mais, quand les Chevaliers Divins entendirent parler leur nouvel ennemi, ce fut le choc, car il leur sembla qu'il y avait deux personnes qui parlaient en même temps...et c'étaient les voix d'Alpha et d'Oméga que les chevaliers entendaient:


"Hé bien, chevaliers d'Athéna, auriez-vous perdu votre langue?"


Les cinq chevaliers d'Athéna et Athéna elle-même se mirent à trembler, tant le phénomène qui venait de se produire sous leurs yeux était inattendu. Ikki se décida néanmoins à demander à cet étrange personnage:


"Dis-nous...qui es-tu?"


Le guerrier éclata de rire:


"Ha! Ha! Ha! Voyons, chevalier Phénix, tu ne nous reconnais pas? Il s'agit d'Alpha et d'Oméga, bien sûr, ou plutôt de la réunion de leurs deux corps et de leurs deux âmes qui a pour nom...Alméga!"


"Alméga? Qu'est-ce que c'est encore que cette mascarade?"demanda Ikki, qui commençait à s'énerver.


L'étrange personnage nommé Alméga sourit et livra quelques explications au chevalier Phénix:


"Nous autres divinités de Spiralis pouvons fusionner nos corps et nos esprits quand les circonstances l'exigent! Et, comme cela risquait de mal tourner pour nous, nous avons eu recours à la Distorsion Atomique, qui nous a donné une force bien plus grande qu'avant...comme vous allez vous en rendre compte!"


Alméga fit alors exploser en partie son cosmos et balaya les cinq chevaliers, ainsi qu'Athéna elle-même, à travers l'arène de Spiralis. Ce fut la surprise pour tous, jamais ils n'avaient eu affaire à une telle puissance. Alméga éclata alors de rire:


"Ha! Ha! Ha! En une fraction de seconde, vous avez perdu votre beau sourire! Sachez que vous ne pourrez jamais nous vaincre, sauf..."


"Sauf quoi?"demanda Athéna.


"Sauf si l'un d'entre vous se décide à faire exploser son cosmos à notre proximité! Alors, à ce moment, la Distorsion Atomique prendra fin, et même nos âmes et nos atomes seront pulvérisés et dispersés dans l'univers!...Mais celui qui aura fait exploser son cosmos près de nous nous rejoindra également!"


A ces mots, six coeurs se mirent à battre à l'unisson. Athéna et ses chevaliers se trouvaient désormais devant un vrai dilemme; soit ils se décidaient à sacrifier une vie pour anéantir Alméga, et se privaient alors d'une aide pour le futur combat contre le Seigneur de Spiralis, soit c'en était fini de la Terre et de ses habitants. Voyant leur hésitation, Alméga lâcha:


"Vous n'arrivez pas à vous décider?...Eh bien, nous allons choisir pour vous; vous mourrez tous!...Par l'Ouragan Chaotique!"


C'était l'attaque que le Seigneur de Spiralis avait utilisée pour projeter Athéna dans la dimension de Spiralis. Athéna et ses chevaliers se mirent alors à tournoyer, voltiger pendant un certain temps dans les airs, autour d'Alméga, qui regardait ce spectacle avec un sourire pour le moins sadique. Finalement, trente secondes après avoir déclenché son attaque, l'être né de la fusion d'Alpha et d'Oméga se décida à faire retomber la tension, et cinq bruits de chute se firent entendre. Alméga leva les yeux au ciel et éclata de rire:


"Ha! Ha! Ha! Qu'ils sont pitoyables! Même avec Athéna à leurs côtés, ils sont bien incapables de nous vaincre!..."


Soudain, Alméga baissa les yeux, afin de contempler les combattants qu'il avait neutralisés et fut tout à fait surpris par le tableau qui se tenait devant lui. En effet, Athéna, Shiryu, Hyoga, Shun et Ikki se trouvaient étendus devant lui...mais il manquait quelqu'un dans le compte:


"Que?...Mais...Mais où est passé le Chevalier Pégase?..."



Et, comme un écho, deux bras se mirent à bloquer Alméga par derrière. Deux bras auxquels une voix se joignit:


"Surpris, Alméga? Ne t'en fais pas, tu n'auras pas le temps de réfléchir à tout ça, dans quelques instants, tu seras mort!"


"Quoi?"


C'était Seiya qui maintenait fermement Alméga derrière lui, de sorte à ce que la fusion des divinités de Spiralis ne puisse s'échapper. A quelques pas, Shiryu, Shun, Hyoga et Ikki se relevaient péniblement, probablement tirés de leur torpeur par les cris de surprise de leur adversaire. Lorsqu'ils furent tout à fait debout, leur coeur bondit brusquement quand ils virent leur frère bloquer Alméga de toutes ses forces. Et leur surprise se mua en crainte lorsque Seiya commença à faire briller son cosmos autour de lui. Le Chevalier Pégase dit alors à ses frères :


"Mes frères, s'il faut vraiment qu'une vie se sacrifie pour anéantir les divinités de Spiralis, je propose la mienne!"


Shiryu protesta:


"Non, Seiya, pas toi! Pas toi, alors que tu étais revenu à la vie!"


"N'oubliez pas que je n'aurais normalement jamais dû combattre à vos côtés, c'est l'oeuvre des divinités de Spiralis qui a changé le cours des choses! Réfléchissez, si Alpha et Oméga ne sont pas anéantis, alors vous ne pourrez jamais empêcher le Seigneur de Spiralis de lancer le Glaive du Silence sur Terre!"


"Seiya...Non..." dit Shun avec des larmes dans la voix.


Ce fut à ce moment précis que la déesse se releva. Elle avait été un peu secouée par le choc de l'Ouragan Chaotique, mais avait pu y survivre sans problèmes. Lorsqu'elle vit Seiya maintenir fermement Alméga, son sang ne fit qu'un tour:


"Seiya! Non! Ne fais pas ça, je te l'ordonne!"


Loin d'obéir, Seiya persista et signa:


"Mes frères, j'ai pris ma décision! Je donnerai ma vie pour terrasser Alpha et Oméga! Qu'importe si je meurs, si des milliards de vies peuvent être préservées!"


Athéna ne l'entendit pas de cette oreille; elle hurla aux oreilles des quatre autres Chevaliers Divins:


"Dites à Seiya de relâcher sa pression sur Alméga! Dites-le à Seiya, je vous l'ordonne!"


Les Chevaliers Divins furent alors bien embarrassés; d'un côté, ils se voyaient très mal désobéir à la déesse qu'ils avaient juré de protéger devant le testament du Sagittaire, mais de l'autre, ils étaient conscients que la Terre était menacée d'être détruite d'un instant à l'autre. Se rendant compte du dilemme auquel ses frères étaient confrontés, Seiya leur dit par télépathie:


"Mes frères, sachez que dans certains cas, il est préférable de désobéir aux ordres! Si vous obéissez à Athéna, elle et vous risquez de le payer très cher par la suite, car l'avenir du genre humain sera alors bien moins assuré! Même si je meurs, sachez que vous serez plus rassurés sur l'avenir de la Terre! Vous vous en sortirez, je le sais, et mon sacrifice et celui des Chevaliers d'Or n'auront donc pas été vains!"



Shiryu, Hyoga, Shun et Ikki haussèrent les épaules, puis soupirèrent brièvement. Cette fois-ci, ils avaient compris ce qu'ils devaient faire. En dépit des cris répétés d'Athéna, ils n'exécutèrent pas son ordre. Au contraire, le chevalier Phénix alla même jusqu'à dire:


"Seiya...nous avons compris. Moi et mes frères sommes d'accord pour que tu donnes ta vie pour le genre humain."


Seiya esquissa alors un sourire et hurla:


"Par le Divin Pégase!"


Un cheval ailé apparut alors derrière Seiya, qui s'apprêtait à dépasser ses limites. Il savait désormais ce qu'il avait à faire; joindre son cosmos au Divin Pégase pour le faire exploser de sorte à se pulvériser lui-même en même temps qu'Alméga. En revanche, l'être né de la fusion des divinités de Spiralis était brutalement devenu moins gai depuis quelques instants:


"Chevalier...Non, tu...tu ne vas quand même pas t'auto-détruire? Tu n'as donc pas entendu les ordres de ta déesse?"


Pour toute réponse, Seiya commença à concentrer son cosmos, faisant apparaître un halo de lumière blanche à proximité du Divin Pégase qui se tenait à un demi-centimètre au-dessus de lui. Il dit alors à Alméga:


"Alméga, sache qu'il peut être bon de désobéir à certains ordres qui sont incompatibles avec la situation actuelle! Tu aurais dû y penser; en servant bêtement le Mal sans réfléchir, cela t'a mené à ta perte!"


Alméga lâcha, affolé:


"Non!...Par...Par pitié, je t'en supplie, relâche-moi, je...je promets de vous laisser la vie sauve!"


Seiya répliqua:


"Désolé, Alméga, mais je sais à quoi m'en tenir avec les serviteurs du Seigneur de Spiralis! Tu ne me tromperas pas comme tu as trompé Zarkas et les autres Guerriers démoniaques!"


Seiya fit alors croître son cosmos de manière prodigieuse, jusqu'à ce qu'il atteigne le niveau nécessaire pour s'éveiller au Big Will, le sens divin. Quand ce fut fait, il le fit passer à l'intérieur du Divin Pégase. Les yeux des quatre Chevaliers Divins se remplirent de larmes. Hyoga murmura simplement:


"Seiya...Merci pour tout et adieu..."


Ikki lâcha, les larmes aux yeux:


"Adieu, mon frère...Nous ferons en sorte que ton sacrifice n'ait pas été inutile..."


Ne tenant pas compte du visage horrifié d'Alméga, Seiya cria:


"Adieu, mes frères! Adieu, Saori!"


La déesse Athéna, le visage baigné par les larmes, hurla:


"Seiya!!!"



Alors, une explosion violente se produisit à l'endroit où Seiya et Alméga se trouvaient, si violente qu'elle pulvérisa tout ce qui se trouvait à un mètre d'elle. Les quatre Chevaliers Divins bondirent alors pour protéger leur déesse du choc de la déflagration d'énergie, mais ne purent éviter d'être projetés en arrière par le souffle de l'explosion, tout comme Athéna. L'explosion se fit entendre une bonne quinzaine de secondes, puis un silence inhumain lui succéda, et la lumière brillante qui l'avait accompagnée se dissipa en un instant. Athéna et les quatre Chevaliers Divins se relevèrent lentement, regardèrent en face d'eux et virent des pièces détachées d'armures non loin d'eux. Puis, en quelques secondes, les morceaux d'armures se regroupèrent entre eux. Athéna et ses chevaliers reconnurent alors trois armures; sur les côtés se trouvaient deux armures identiques, représentant une créature à tête d'homme et à corps de monstre terrifiant, qui différaient par leur couleur, car l'une était rouge, l'autre noire. Il s'agissait là des armures d'Alpha et d'Oméga; l'explosion avait annulé les effets de la Distorsion Atomique.


Néanmoins, ce fut l'armure du centre qui retint le plus l'attention des Chevaliers Divins et de leur déesse; il s'agissait en effet de l'Armure Divine de Pégase. Comme les armures des divinités de Spiralis, elle avait survécu au choc de l'explosion, mais non son propriétaire. Après s'être sacrifié contre Hadès dans Elision, Seiya avait donné sa vie une seconde fois pour Athéna. La déesse, au bord des larmes, les mains tremblantes, se laissa tomber à genoux avant de crier, comme saisie par une douleur aigüe:


"Seiya!!!"

Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2019 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada