Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  




Cette fiche vous est proposée par : SuiSeiKen


Buste : Aiolia du Lion

Souvenez-vous, c'était en avril 2004. Du fait de sa grande popularité, Aiolia du Lion fut le premier chevalier d'Or a être adapté au format Myth Cloth. La figurine avait alors impressionné par son rendu proche de l'anime... du moins à l'époque. Car depuis la sortie de Seiya de Pégase V3 presque un an plus tard, nombreux furent ceux qui pestèrent contre la tête du chevalier du Lion et son casque qui, au fur et à mesure des sorties suivantes, étaient devenues d'une grossièreté sans nom. L'arrivée des Appendix au printemps 2007 laissa alors entrevoir aux fans la possibilité d'un visage moins grossier. C'est aujourd'hui chose faite, presque un an plus tard, avec la sortie de la deuxième fournée des bustes.



Le buste



Deux configurations principales sont possibles : buste pur (sans bras) ou dynamique. Excellente surprise pour ce dernier car il ne s'agit ni plus ni moins que de la posture prise par Aiolia, aux côtés de Mû et Milo, pour déclencher l'Athena Exclamation face aux chevaliers renégats qui envahissent le Sanctuaire dans le chapitre Hadès. Celle-ci est très fidèle à l'originale, avec en plus une tige supplémentaire permettant de surélever le buste d'Aiolia par rapport à celui de Mû pour un rendu optimal. Car rappelons que dans la posture originale, Mû est accroupi, Aiolia et Milo étant debout derrière lui. Quel souci du détail !



En accord avec ces configurations, trois nouveaux visages sont fournis : un visage classique, un autre plus nerveux où le regard d'Aiolia dévie vers la droite (c'est celui-là qui sera de préférence utilisé pour réaliser la posture de l'Athena Exclamation), et enfin, deuxième bonne surprise après cette posture, le visage d'un Aiolia victime de l'Illusion Diabolique de Saga ! Comment oublier ces épisodes durant lesquels le chevalier du Lion devient, tel l'animal qu'il représente, une bête assoiffée de sang dont le seul et unique but est de tuer sa victime ? Hurlant de colère avec ses yeux rouge sang, l'expression de son visage dévoré par le mal est ici fidèlement retranscrite, pour la plus grande joie des fans.



Sont également présentes deux paires du mains, ouvertes et fermées. A la différence de celles fournies avec la Myth Cloth, elles ne possèdent plus de liseré orange.



Du côté des Myth Cloth



Comme expliqué dans l'introduction, le poids des années a donné à la Myth Cloth d'Aiolia un sérieux besoin de lifting, et pas uniquement au niveau du visage et du casque. Tout comme Shaka l'année dernière (et Seiya, dans une moindre mesure), l'expression « mise à jour » prend ici tout son sens.



Les trois nouveaux visages sont ainsi réellement magnifiques, sculptés avec la même finesse et avec le même souci du détail que les sorties actuelles. Mis à part une couleur de cheveux peut-être trop claire (mais qui passe très bien), Aiolia ressemble comme deux gouttes d'eau à son homologue animé des OAV, affichant le même charisme et la même fougue que lors de ses combats contre les spectres d'Hadès. Et que dire du nouveau casque, qui gagne lui aussi énormément en finesse, faisant ainsi oublier la grossièreté de l'ancien modèle au rendu bien trop large comparé à celui de l'anime ? Bref, rangez dès à présent l'ancienne tête, peut-être potable à une certaine époque mais totalement dépassée par la technologie actuelle. A noter que le cou fourni avec le buste peut bien évidemment se substituer au cou de la Myth Cloth, sous réserve de dévisser l'arrière du corps pour procéder au remplacement.



Pour aller de pair avec ces nouvelles têtes plus fines et plus petites, le tronc de l'armure du Lion a lui aussi été retravaillé, de la protection de l'abdomen aux épaulettes en passant par le fameux col de l'armure qui gagne énormément en classe. Rajoutez à cela la disparition des charnières du plastron, la forme moins longue et plus incurvée des épaulettes et le remodelage des saphirs incrustés sur l'armure (bien moins ternes que les originaux), Aiolia du Lion boosté à l'Appendix devient, à l'image de Shaka de la Vierge, l'une des plus belles Myth Cloth actuelles. La cape peut bien entendu se fixer au nouveau plastron, dont la plaque avant est disponible en deux versions : normale ou réduite. Comme pour les Myth Cloth du Taureau et du Cygne V3, la plaque réduite sert à donner plus de liberté aux bras (pour réaliser par exemple, dans le cas d'Aiolia, la position du Lightning Plasma).



Concernant la paire d'avant-bras, celle-ci peut s'adapter sur la figurine, sous réserve d'allonger les bras d'Aiolia avec les extensions prévues à cet effet. Si le résultat est assez discutable lorsque les bras sont relâchés (ils sont un peu trop longs), le rendu est parfait avec les bras repliés.



En conclusion, vous l'aurez compris, cet Appendix est vivement recommandé d'une part pour ceux qui souhaitent compléter leur collection de bustes (car il est toujours bon de rappeler qu'elle est pensée pour exister en marge de celle des Myth Cloth) et d'autre part pour tous ceux qui se sont lassés de voir un Aiolia grossier à côté d'un Shaka sublime. Mais est-ce que tout est vraiment parfait ? Hélas non, on peut malgré tout noter quelques bémols, comme par exemple le fait que toutes les pièces soient en plastique (ce qui jure un peu avec celles en métal lorsqu'on les adapte sur la Myth Cloth, mais Tamashii et Bandai ne changeront probablement pas la donne), ou encore le montage de l'ensemble « épaulettes-col-plastron » qui n'a vraiment rien d'évident. Néanmoins, la prestance finale d'Aiolia compense largement ces quelques points noirs. Le chevalier du Lion peut enfin revenir sur le devant de vos vitrines !



Contenu de la boîte :

- Buste d'Aiolia : tronc, paire de bras, pied de fixation, tige d'extension verticale

- Tête : 3 visages, 2 coupes de cheveux (avec ou sans casque)

- Armure du Lion : diadème, plastron (7 pièces dont une variante pour la plaque avant), paire d'épaulettes (avec tige de fixation), protège-abdomen (2 pièces), paire d'avant-bras (avec extension pour adaptation sur la Myth Cloth)

- 2 paires de mains (ouvertes ou fermées)



Sortie : mars 2008

Prix : 1800 Yens environ

Distributeur : Bandai



© 2002-2018 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada