Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  






Cette fiche vous est proposée par : black dragounet


L'émergence des géants

Note de lecture :
Cette Side Story n'est à lire qu'après avoir lu l’épilogue de la fic.


La guerre contre Poséidon venait de s'achever, et l'esprit du dieu avait réintégré la jarre sacrée d'Athéna. La paix était revenue sur terre, même si tout le monde au Sanctuaire avait conscience qu'une guerre bien plus sanglante se préparait.
Ce jour-là, le soleil brillait avec force sur les temples de pierre. Les gardes postés à l'entrée n'eurent aucun mal à voir un groupe arriver au loin. Six jeunes hommes, les deux derniers portant une large caisse en bois à l'aide d'une barre placée sur leurs épaules.
« Halte, étrangers. J'ignore comment vous êtes arrivés jusqu'ici, mais je vous demande de retourner sur vos pas dès maintenant.
- Nous sommes pressés, répondit l'un d'eux.
- C'est une zone interdite, et nous n'hésiteront pas à utiliser la force pour vous chasser. »
Son avertissement s'accompagna d'un signe de la main, et dans l'instant, une dizaine de soldats se regroupèrent autour de lui.
« D'avance mes excuses. » Reprit l'un des étrangers en avançant d'un pas.
Les gardes se placèrent immédiatement en position de combat, et l'inconnu souleva soudainement une main vers le ciel.
« L'envol du Toucan ! »
Tous les soldats furent emportés, et à peine leurs corps retombaient-ils au sol que les étrangers reprenaient leur route.

Le groupe traversa le Domaine Sacré sans attirer l'attention, jusqu'à ce qu'ils croisent Shaina, Chevalier de l'Ophiucus. Celle-ci les avait presque dépassés lorsqu'elle s'immobilisa.
« Etrange, pensa-t-elle, je ressens un semblant de cosmos parmi ces jeunes garçons. »
Elle se retourna vers eux.
« Eh là, qui êtes-vous ?
- Nous venons voir Athéna.
- Rien que ça ? Je me demande bien comment vous avez pu parvenir jusqu'ici, mais vous n'irez pas plus loin. Et c'est un Chevalier d'Argent qui vous le dit.
- Dans ce cas nous n'allons pas retenir notre force. »
Avant même de finir sa phrase, l'inconnu fondit sur la femme chevalier le poing en avant. Elle bloqua le coup dans sa paume. Deux autres se placèrent sur ses côtés et firent jaillir leur cosmos.
« Mavrou Tripa !
Unicorn Galop ! »
Elle esquiva les attaques en sautant dans les airs, le regard fixé sur ces hommes de plus en plus intrigants.
« Des techniques de chevaliers ? Comment est-ce possible ? »
L'un des intrus mis à profit cette seconde d'inattention et attaqua la guerrière avant qu'elle n'atterrisse.
« Les météores de Pégase !
- Quoi ? »
Elle reçut la rafale de plein fouet et chuta comme une masse. Elle tenta de se relever, mais elle encaissa un coup sur la tête qui lui fit perdre connaissance.
« Nous avons perdu beaucoup de temps, lâcha l'un d'eux entre ses dents. J'espère qu'il ne sera pas trop tard. »
Ils repartirent en pressant le pas.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent au pied des douze temples du Zodiaque. Ils s'immobilisèrent un instant devant les marches menant à la première maison.
« Il n'y a vraiment pas d'autre solution ?
- Nous n'avons plus le temps de nous poser des questions répondit un autre.
- Si vous essayez d'entrer dans ma demeure, vous aurez l'éternité pour y penser. » Dit une voix provenant du temple.
Ils regardèrent la silhouette dorée qui descendait les marches.
"Je suis Mû du Bélier et je suis le gardien de ce lieu.
- Nous savons que ce ne sera pas aussi simple, répondit les deux derniers intrus en posant la caisse de bois à terre. Korne Horos !
- Kaitos Spouting Bomber !"
Le Chevalier d'Or fut emporté par les forces déferlantes, mais il retomba quelques mètres plus loin avec légèreté, comme s'il n'avait pas subi plus qu'une brise.
« Vos techniques sont intéressantes mais elles ne sont pas abouties. Qui êtes-vous, des chevaliers noirs ?
- Tu poses trop de questions ! Les météores de Pégase !
- Unicorn Galop !"
Deux autres guerriers s'étaient lancés contre lui, mais Mû bloqua les attaques avec les mains, et d'une simple pression il les écrasa entre ses doigts. Les quatre autres se jetèrent en même temps contre lui, l'attaquant aux poings et aux pieds, mais leurs assauts ne frappaient que le vent.
« Ça suffit ! » Cria le gardien du temple en faisant exploser son cosmos, repoussant tous ses ennemis à terre.
Déjà l'un d'entre eux se relevait.
« Nous devons rencontrer Athéna, même si nous devons tous mourir.
- Vos pouvoirs sont minables, vous n'avez aucune chance contre moi.
- Dans ce cas, tentons le tout pour le tout. »
Ils intensifièrent leurs cosmos et attaquèrent en même temps.
« Unicorn Galop !
- Korne Horos !
- Les météores de Pégase !
- Mavrou Tripa !
- L'envol du Toucan !
- Kaitos Spouting Bomber ! »
Les six attaques fondirent vers leur ennemi, mais elles rencontrèrent une surface invisible si résistante qu'elle bloqua les énergies et les retourna vers leurs propriétaires, qui furent projetés contre terre, leurs corps encastrés dans la pierre.
« Vous ne pouvez rien contre le Crystal Wall, alors abandonnez votre quête et quittez les lieux. Je jure de vous laisser en vie.
- Bon sang ! » Cracha l'un des hommes à terre. « On n'aura même pas réussi à franchir une Maison du Zodiaque ! Quelle humiliation !
- Humiliation dis-tu ? Sache qu'en ce moment même, tous les chevaliers d'or vous observent depuis leurs temples, et chacun d'eux éprouve un grand respect pour la volonté dont vous faite preuve.
- Ils nous observent ?
- Parfaitement. Aldébaran, Aiolia, Shaka et Milo suivent notre affrontement sans que le moindre détail ne leur échappe.
- Dans ce cas » Reprit un autre des guerriers. « Nous allons nous relever une fois encore.
- Pourquoi tant d'acharnement ? Qu'espérez-vous obtenir alors que vous ne parvenez même pas à m'effleurer ?
- Nous ne pouvons pas abandonner, c'est tout.
- Dans ce cas je vais répliquer sans me ménager. Stardust Revolution !"
La tornade stellaire emporta les six garçons, et lorsqu'ils retombèrent au sol, ils étaient inconscients. Le silence était revenu, et seul le sifflement du vent se faisait entendre. Quand soudain un bruit s'échappa de la caisse. Comme une personne frappant à une porte.
Mû fixa l'objet, intrigué et méfiant.
« Je sens un cosmos ! »
Un nouveau bruit se fit entendre, et la boîte s'ouvrit pour laisser apparaître une ombre. Un homme à la peau sombre, courbé et marqué de nombreuses cicatrices, mais dont le corps était entouré d'une aura blanche.
« Bonjour, Mû, tu as bien changé ! »
Le visage du Chevalier d'Or se figea de stupeur.
« Non, ce n'est pas possible...
- Et pourtant.
- Prouve-le-moi.
- Vagues des Enfers !
Crystal W... »
Il n'eut pas le temps de générer sa protection qu'il fut frappé par un tourbillon fait d'une lumière blanche comme le lait. Il s'écroula comme s'il tombait dans un profond sommeil. Immédiatement quatre cosmos dorés s'enflammèrent parmi les temples du Zodiaque, prêts à riposter, mais une voix leur intima de ne pas attaquer. Une voix féminine, à la fois douce et autoritaire.
Une silhouette armée d'un sceptre d'or traversa les douze maisons en un battement de cil, comme si elle glissait, et se retrouva face à face avec l'homme âgé. En voyant cette apparition, celui-ci sentit des larmes lui monter aux yeux.
« Athéna, Saori Kido, c'est bien vous !
- Toi, ici ! »
Elle le vit s'écrouler, mais le rattrapa dans ses bras, tandis qu'une vive émotion figeait son visage.
« Nous nous sommes rencontrés il y a bien longtemps » Reprit-elle. « A l'époque je t'avais pris pour un simple employé de la Fondation Graad. Mais il n'en était rien, n'est-ce pas ? Qui es-tu ?
- Je suis un homme de l'ombre, qui a passé les quinze dernières années à veiller à ce que ce jour arrive.
Quel jour ?
- Celui où la déesse Athéna, entourée de ses chevaliers, défendrait la terre contre les forces du mal. Et vous avez réussi. Contre Saga, contre Poséidon. Et je sais que vous réussirez contre Hadès. »
Il se releva et tendit un doigt vers Mû qui se releva comme émergeant d'un long sommeil. Aldébaran, Aiolia, Shaka et Milo apparurent derrière lui, tous plus intrigués les uns que les autres, tandis que de lointains souvenirs affluaient en eux. Mû prit la parole comme si l'homme noir la lui accordait.
« Athéna, je vous présente Praesepe, celui qui assura la relève d'Aiolos pour vous permettre de reconquérir le Sanctuaire.
- Tu fais donc partie de ceux qui ont aidé à apporter la paix, et j'ignorais jusqu'à ton existence ?
- C'est sans importance, tant que je peux vous rencontrer aujourd'hui. »
Les six jeunes guerriers se relevaient.
« Et ces garçons, qui sont-ils ? » Demanda Shaka.
« Ce sont mes fils. Ils font partie des orphelins envoyés à travers le monde par la Fondation Graad pour acquérir des armures sacrées et vous protéger, mais à la différence des dix Chevaliers de Bronze qui sont revenus lors du tournoi, ceux-là n'ont pas obtenu le titre de chevaliers.
- Mais nous ne regrettons rien » Continua l'un d'eux. « Car s'il en avait été autrement, nous n'aurions jamais rencontré Praesepe, notre père à tous, aux côtés duquel nous avons fait beaucoup de bien.
- Pourquoi nous avoir attaqués ? » Interrogea Milo.
« Il ne faut pas leur en vouloir » Reprit l'homme âgé. « Ils ont toujours connu le Sanctuaire sous le règne de Saga. Par ailleurs, ils ont du mal à accorder leur confiance à ceux qui n'ont pas voulu d'eux. Aussi ont-ils un peu paniqué.
- Paniquer, mais pourquoi ?
- Parce que je vais mourir, lâcha-t-il avec évidence. J'ai passé ces dernières années à semer de fausses pistes pour égarer nos poursuivants ; plusieurs fois je me suis retrouvé face à eux, et chacune de ces rencontres m'a laissé de graves séquelles. »
Il reprit sa respiration avant de poursuivre.
« Avec mes fils adoptifs nous avons toujours fait en sorte de vivre cachés, mais ils savaient que mon vœu le plus cher était de rencontrer Athéna au moins une fois dans ma vie. En constatant que je vivais peut-être mes dernières heures, ils ont foncé sans se poser de questions. Mais peut-être voulaient-ils aussi vous prouver leur valeur, même s'ils ne le reconnaîtront jamais.
- Rassure-toi Praesepe » Répondit le Chevalier du Bélier. « Ils ont largement fait leurs preuves. »
Athéna fit un pas pour se rapprocher.
« Et la jeune femme qui t'accompagnait à l'époque où je t'ai rencontré, elle non plus n'était pas une simple employée ?
- En effet » Acquiesça-t-il un sourire en coin. « Si j'ai été le père de ces jeunes guerriers, alors elle a été leur mère. Je dois dire que sans elle, je n'aurais jamais trouvé la force de lutter si longtemps. Hélas ses liens avec le Sanctuaire ne sont pas simples. Ne m'en demandez pas plus, elle n'est pas encore prête pour venir à votre rencontre. »
u même instant, une silhouette qui observait la scène de loin se cacha derrière un pilier, et seul Praesepe perçut sa présence. Il reprit.
« Peut-être trouvera-t-elle un jour la force de franchir le pas, en atten... »
L'homme âgé s'interrompit, tombant à genoux avec une main agrippée sur le cœur.
« Père ! » S'écrièrent ses disciples en s'avançant vers lui.
Mais l'ombre d'un colosse s'interposa, un bras en travers de leur chemin.
« J'ignore si vous pouvez le sentir, dit Aldébaran, mais son cosmos est sur le point de s'éteindre. Vous avez joué votre rôle, à présent laissez-le mourir comme il le souhaite, auprès d'Athéna. »
Praesepe se tourna vers ses fils et les regarda un par un, échangeant avec eux des paroles muettes, puis il se releva tant bien que mal et fit face à Athéna.
« Déesse, si je pouvais formuler une dernière requête, j'aimerais que vous m'accompagniez dans la maison du Cancer, car c'est là que je souhaite mourir. »
La jeune fille passa un bras sous les épaules de l'ancien Chevalier et l'aida à marcher.
Les Chevaliers d'Or et les jeunes guerriers observèrent les deux silhouettes remonter une à une les maisons jusqu'à disparaître dans la quatrième. Les fils de l'homme noir et même les gardiens des douze temples ne purent retenir leurs larmes en comprenant qu'ils voyaient Praesepe pour la dernière fois. Une page de l'histoire du Sanctuaire se tournait définitivement.

Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2009 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada