Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  






Cette fiche vous est proposée par : Dyvimm


Le Jugement dernier

Le Gardien de la Maison du Sagittaire

Kenzo, Dilan et Nusakan entrèrent en courrant dans la neuvième Maison du Sanctuaire. L’orage qui régnait au dehors les pressait à trouver un abri. A leur grande surprise, ils avaient traversé la Maison du Scorpion sans être inquiétés, contemplant un temple du Zodiaque intact, dans toute sa splendeur. L’absence de gardien les avait remotivés, leur tâche serait peut-être réalisable dans les quatre heures restantes.
Ils avaient à peine franchi le parvis de la Maison quand Kenzo s’arrêta net.

« PAR LE GALOP DE LA LICORNE !! »

Une multitude de coups les faucha tous les trois. Aussitôt sur pieds et ayant subi peu de dommage, ils invoquèrent leur cosmo-énergie pour se protéger de la prochaine attaque.

« Montre-toi Chevalier de la Licorne.
_ Je suis là ! »

Jabu s’avança vers eux, revêtu d’une armure de Bronze en piteux état. Le Chevalier faisait face au Keroubim de Rochel, Dilan, avec un air de défi dans le regard.

« Une fois ça ne t’a pas suffi ? Tu en veux encore ?
_ Cette fois, ta victoire ne sera pas si facile ! »

Kenzo et Nusakan se regardèrent, l’incompréhension se lisait dans leurs yeux.

« Vous vous connaissez déjà ?
_ Oui, j’ai déjà eu affaire avec le Chevalier de la Licorne lorsque nous sommes arrivés sur cette île. Je croyais bien m’être débarrassé de lui ainsi que des autres Chevaliers de Bronze.
_ Tu apprendras que tant qu’une étincelle de vie brûlera en nous, jamais nous n’abandonnerons. Et je ne te pardonnerais jamais ce que tu as fait à mes amis. TU vas mourir !
_ C’est ce que nous allons voir. Quelque chose me dit que mon inconscience dans la Maison de la Balance ne t’est pas étrangère, en garde Chevalier. » Nusakan l’attrapa par le bras.
« Attends Dilan. Ce combat est le tien, mais nous devons arriver le plus vite possible devant Athéna. Tu t’occuperas de lui pendant que nous continuerons vers la Maison du Capricorne. »

Dilan hocha la tête et se prépara à porter son attaque.

« Je ne vous laisserai pas passer si facilement ! PAR LE GALOP DE LA LICORNE !!
_ SOLAR SHIELD !! »

Les coups de Jabu heurtèrent le bouclier d’incandescence de Kenzo créant de magnifiques étincelles. Lorsque l’attaque cessa, les trois combattants n’avaient pas subi la moindre blessure.

« Ce ne sera pas assez pour nous arrêter. Je suis déjà venu à bout de toi et tes amis, tu n’as aucune chance, tu n’es pas de taille, tu devrais abandonner.
_ Jamais ! INTRUSION MENTALE !! »

Des cercles concentriques partirent du casque de Jabu en direction des trois combattants.

« Laisse-moi rire, ton attaque est inefficace contre nous !
_ C’est ce que tu crois. Voyons maintenant si vous arrivez aussi facilement à éviter LE GALOP DE LA LICORNE !! »

Kenzo tenta à nouveau d’invoquer son bouclier solaire, mais son bras refusa de bouger. Il réalisa que son corps était paralysé. De même que lui, Dilan et Nusakan furent balayés par l’attaque de Jabu. Ils s’étaient laissés avoir comme des débutants !
Les trois corps retombèrent au sol avec fracas. Kenzo fut le premier à se relever.

« Nous t’avons sous-estimé, je l’avoue, mais cela ne se reproduira pas. Tu as laissé échapper ta seule chance de nous battre, Chevalier. Ton attaque n’est pas assez puissante pour te permettre de te débarrasser de nous, nos Arcanes peuvent l’encaisser sans problème. Nous allons voir maintenant si tu peux résister à nos coups ! BLAZI…
_ Attends Kenzo, c’est mon combat! Vous n’avez pas à intervenir toi et Nusakan. J’aurais dû terminer mon œuvre en bas des escaliers. Laisse-moi faire.
_ Très bien, mais dépêche-toi, nous devons passer !
_ DEOSSIAN HAMMERING !! »

Une pluie de coups rougeâtres s’abattit sur Jabu entraînant l’élévation d’un nuage de poussière et l’effondrement d’une colonne à proximité du Chevalier.

« PAR LE GALOP DE LA LICORNE !! »

L’attaque les surprit tous les trois et Nusakan eut juste le temps de parer les coups de pieds de Jabu. Kenzo et Dilan mordirent à nouveau la poussière alors que Jabu en sortait.

« Comment a-t-il pu éviter mon attaque ? Je suis sûr de l’avoir touché !
_ Tu apprendras Berseker qu’une attaque ne marche jamais deux fois sur un Chevalier et j’ai déjà vu et subi ton attaque. Elle n’a plus aucun effet sur moi. Maintenant meurt ! PAR LE GALOP DE LA LICORNE !! »

La grêle de pluie prit Dilan pour cible qui interposa ces avant-bras pour contrer les coups les uns après les autres, pourtant à chaque nouvelle attaque, les coups se faisaient plus rapides et plus nombreux !

« LES LAMES DU KATANA !! »

L’attaque de Jabu cessa aussitôt, engloutie par celle de l’Ishim qui s’abattit sur lui. Le Chevalier de la licorne s’écrasa contre une colonne et du sang se mit à perler de tout son corps. Son armure en miettes ne le protégeait pour ainsi dire plus du tout !

« Dilan, nous te laissons ce Chevalier. Kenzo, allons-y !! »

Les deux combattants s’élancèrent et dépassèrent Jabu. Le Chevalier se relevait avec peine et s’apprêtait à lancer à nouveau son attaque fétiche, quand il se sentit paralysé. Dilan venait d’apparaître derrière lui et l’enserrait de son étreinte.

« Non, Chevalier, je suis ton adversaire ! DEOSSIAN BLEEDING !! »

Des milliers d’aiguilles semblèrent sortir du corps de Dilan pour venir se ficher dans celui de Jabu avant d’exploser en de multiples micro-détonations.
Dilan s’écarta d’un bond de Jabu qui tomba à genou, perdant tout son sang.

« Désolé, mais je suis également attendu. Cette fois tu ne t’en sortiras pas. Ton corps va se vider de tout son sang et dans quelques minutes, tu seras mort ! »

Une formidable explosion retentit devant les deux adversaires, plus loin dans la Maison du Sagittaire, accompagnée d’une gerbe de lumière qui parvint jusqu’à eux…

« Kenzo, Nusakan… »


Rétrospective


Jabu sentait sa vie le quitter peu à peu. Avec son sang, ses dernières forces s’échappaient également. Sa mission, protéger Athéna, avait échoué. Avec son incompétence, Shina devrait se battre et perdrait elle aussi la vie au combat.
Les Chevaliers d’Athéna étaient-ils destinés à la défaite ? Ils avaient connu tant de victoire, contre le Chevalier des Gémeaux, les Guerriers Divins d’Hilda, Poséidon, Hadès… Certes Jabu n’avait participé à aucune d’entre elles directement, mais il avait vu Ikki et Shiryu. Ikki n’était plus qu’une statue dans la Maison de la Vierge, même si son aura le nimbait encore. Shiryu, lui, était mort face à l’Empereur de l’Equilibre dans la Maison de la Balance. La Maison du Cancer avait été dévastée, Kiki était dans le coma dans celle du Bélier…
En remontant les marches du Sanctuaire, Jabu avait senti monter en lui cette fureur de vaincre. Il avait eu la chance de parvenir jusqu’à la Maison du Sagittaire en échappant aux Combattants de Mars. Dans la Maison de la Vierge il avait vu à côté d’Ikki deux Combattants dans les bras l’un de l’autre. Leur position lui avait semblé bien intime, tous deux les yeux fermés, concentrés l’un sur l’autre. Jabu n’avait pas eu le courage de les déranger et s’était précipité vers le temple de la Balance. Il y avait également croisé Dilan, son adversaire actuel, mais il l’avait cru mort, tout comme Shiryu et l’Empereur de Mars. Il s’était de toute évidence trompé puisque le combattant se tenait maintenant devant lui. La Maison du Scorpion était déserte et cela l’avait également étonné. Il aurait pu y rester pour attendre d’autres Bersekers éventuels, mais les seuls encore capables de parvenir jusqu’au Grand Pope était devant lui dans la Maison du Sagittaire. Et puis, son objectif était plus haut… Shina qui attendait et protégeait le Sanctuaire…
Il voulait lui aussi montrer qu’il était capable de protéger sa déesse… Mais les Keroubims étaient trop forts… L’attaque de Dilan le vidait de son sang. Les autres Chevaliers de bronze avaient été vaincus en bas des douze Maisons et c’était avec peine qu’il avait pu s’en sortir. C’était maintenant son tour de succomber. Il emportait avec lui ses regrets, n’avoir jamais été qu’un Chevalier de pacotille…


Le réveil du Chevalier


Dilan

Le combat contre le Chevalier de la licorne s’achève. Il a maintenant perdu trop de sang pour pouvoir m’affronter. Ce Chevalier avait la peau dure, mais il n’était pas de taille contre un Combattant de Mars. Son armure a été réduite en miette par les différentes attaques déjà subies. Dois-je le laisser mourir ainsi ou vaut-il mieux que je l’achève ? Après tout, il a déjà réussi à se relever une fois, qui me dit qu’il ne pourra pas renouveler l’exploit et se mettre à nouveau en travers de notre chemin ? Je répugne toujours à m’attaquer aux faibles, surtout lorsqu’ils sont sans défense, mais même blessé, un chien peut toujours mordre. Je devrais l’achever…


Le Keroubim s’avança de quelques pas vers le Chevalier du Zodiaque. Il lui était facile de prendre cette vie fuyante, mais quelque chose le retenait, l’honneur de tuer un adversaire à terre peut-être. Il ne pouvait s’y résoudre. Finalement, son bras se baissa et il tourna le dos à Jabu. Peu avant il avait entendu une explosion titanesque venant des profondeurs de la Maison du Sagittaire. Qu’était-il arrivé à Kenzo et Nusakan ? Le vrai gardien de ce temple avait-il réglé leur sort ? Jabu n’était après tout qu’un parasite que l’on n’avait même pas jugé digne de défendre une Maison puisqu’il avait été posté avant les douze temples du zodiaque. Il les avait rejoints après coup, mais son pouvoir n’avait rien à voir avec celui des vrais défenseurs d’Athéna. Dilan avait assisté à une partie du combat de la Maison de la Balance. Il espérait pouvoir affronter un adversaire de la trempe du Chevalier du Dragon ! Si cet adversaire était plus loin dans ce temple, il saurait le trouver !
Dilan se dirigea dans la direction qu’avaient prise ses deux compagnons. Derrière lui, Jabu s’agita faiblement…


Jabu

Toute une vie de raté, incapable de venir à bout du moindre adversaire ! Je n’ai connu que des échecs, mais la douce mort qui me rattrape emportera tout cela. J’aurais peut-être la chance d’accomplir mes rêves dans une autre vie…


« Jabu… Chevalier… »

Quelle est cette douce voix qui me parle ? Il me semble l’avoir déjà entendue…

« Chevalier, je compte sur toi… Les Chevaliers du Zodiaque sont les derniers défenseurs de l’humanité… Ils apparaissent lorsque tout espoir est perdu…
_ Princesse ?… Est-ce vous ?…
_ Chevalier de la Licorne, ne me déçois pas… J’ai confiance en toi… Tu es parvenu jusqu’à la Maison du Sagittaire… tu dois y accomplir ton destin…
_ Mais princesse, je suis incapable de venir à bout de ces combattants… Ils sont bien plus forts que moi…
_ Jabu n’as-tu toujours pas compris ? N’as-tu pas vu les exploits réalisés par Seiya et ses compagnons ? Le cosmos est infini… tant qu’une étincelle de vie brûlera en toi…
_ Alors Jabu encore à terre à te lamenter !
_ Seiya, c’est toi ?…
_ Ça ne m’étonne pas qu’Athéna n’ait jamais eu besoin de toi ! Tu n’as toujours été bon qu’à faire le chien chien…
_ Jabu j’ai confiance en toi…
_ Si tu n’es pas capable d’enflammer ton cosmos, comment veux-tu sauver Athéna ??
_ Ne me déçois pas…
_ Athéna… Seiya… même par delà les dimensions, par delà la mort, vous me venez en aide…
_ Relève-toi Chevalier !
_ Oui, Seiya… Pour Athéna… pour les autres Chevaliers… Je n’ai pas le droit d’abandonner… Seiya, je t’ai toujours détesté, mais la vérité, c’est que c’était moi que je haïssais… Je haïssais ma faiblesse par rapport à toi… aujourd’hui, je vais te montrer que je peux également être un vrai Chevalier ! »


Dilan

Quel est ce cosmos qui croît derrière moi ? Une force incommensurable vient de s’élever à l’entrée du temple. Dois-je faire demi-tour ? Mon ennemi a-t-il pu se déplacer si vite que je ne l’ai pas vu ? Je suis pourtant sûr qu’il a attaqué Kenzo et Nusakan dans le fond du temple ! Que se passe-t-il à l’entrée ?
Non il n’y a pas à se tromper, cette force qui s’approche derrière moi, c’est lui ! Le Gardien du temple du Sagittaire veut me prendre à revers. Je ne me laisserais pas faire si facilement.








Les Châtiments du Ciel


Le décor venait de changer à nouveau. La neige avait laissé place à une atmosphère saturée d’humidité. Au-dessus de la tête des deux adversaires, l’océan reflétait les multiples couleurs du soleil. Gaboria était émerveillé de ces endroits que le Chevalier Phœnix avait visités lors de ces précédents affrontements. Ikki avait beaucoup plus d’expériences que lui. Gaboria comprenait le gouffre qui le séparait d’un tel combattant dans le monde réel. Seule la diversion causée par cette dimension spirituelle lui permettait d’être à égalité avec lui.

« Nous croyions tous les deux avoir remporté la victoire, mais le vrai combat ne fait que débuter.
_ Oui, ce combat sera totalement différent. J’ai compris pour la deuxième fois pourquoi je combattais et je n’ai pas le droit de décevoir ceux qui croient en moi.
_ J’espère que tu sauras me faire entrevoir cette cause ! FEATHERS TRAP !! »

Aussitôt, le décor se mit à tournoyer. Des scènes de la vie d’Ikki se superposaient à d’autres, dans un cafouillis le plus complet. Ikki faillit perdre pieds un instant au milieu de ses souvenirs, comme si chacun d’eux voulait parvenir au devant de la scène et occultait le reste de la personnalité du Chevalier. Cette avalanche rongeait peu à peu toute la volonté du Phœnix, mais une image revenait plus souvent que toutes les autres : Seiya mourant devant le dieu des Enfers, transpercé de sa divine épée. Ikki se focalisa sur cette scène et tout ce qu’elle symbolisait. Le sacrifice d’une vie pour sauver l’humanité. L’oubli de soi pour aider son prochain, pour protéger Athéna. Sa concentration augmenta et peu à peu le calme se rétablit dans son esprit. Ikki redevint maître de lui-même. Le pilier de l’Atlantique Nord se trouvait derrière lui.

« Bien, je vois que tu es à présent maître de tes pensées. Voyons ce que tu pourras contre cela. MOND DARKNESS !! »

Une lumière violette envahit l’espace, obscurcissant les lieux alors que l’image de la lune apparaissait derrière le Séphire. Des milliers de jets de lumière percutèrent le Phœnix.
Alors que celui-ci se serait empressé de les parer, Ikki se surprit lui-même à fermer les yeux, augmentant sa concentration. Une fleur de Lotus apparut derrière lui et referma ses pétales sur son corps, le protégeant des assauts.

« Cette défense, c’est pour Shaka. Maintenant, à mon tour de te montrer ce dont je suis capable. LE CHATIMENT DU CIEL !! »

L’esplanade du Sanctuaire de Poséidon laissa place à un nouvel univers recouvert de peintures du Bouddha. Ikki avait disparu.

« Séphire, tu as commis une erreur en pensant que combattre dans mon monde te permettrait de remporter la victoire en annihilant ma volonté. Je suis maintenant complètement maître de mon esprit et dans cet endroit, tu ne pourras jamais gagner. J’ai compris que j’étais l’auteur de mon destin et que celui-ci était de protéger les Hommes de dieux comme Mars. Athéna et ces Chevaliers m’ont ouvert les yeux sur les valeurs à défendre sur Terre et la liberté en est une. Même si les Hommes sont capables du pire, rien ni personne ne pourra jamais les contraindre à se soumettre aux puissants. Athéna l’a compris, elle qui protège la Terre sans rien demander en échange. Maintenant, Berseker, tu vas mourir car bien qu’Homme tu t’opposes à leur liberté. ABLATION DU PREMIER SENS !! »

Gaboria reçut de plein fouet l’énergie qui venait de toute part. Il s’aperçut alors qu’il ne pouvait plus bouger. Son corps venait de perdre toute sa sensibilité. Son Toucher avait disparu. Impossible de bloquer une attaque ubiquiste.

« Ikki, tu te trompes. Je vois maintenant clair dans tes intentions et ceux de ta déesse. Mais j’ai également vu qu’Athéna ne se trouve pas au sommet de ce Sanctuaire. »

Ikki fut frappé par la perspicacité du Séphire. Avait-il lu dans son esprit ? Ce secret était le mieux gardé du Sanctuaire !

« Je croyais moi aussi connaître les raisons de Mars, mais la situation m’apparaît maintenant bien plus confuse. Athéna n’est plus sur Terre et elle ne protège donc plus les Hommes, garantissant leur liberté, comme tu viens de me le dire.
_ Tais-toi Berseker ! Tant que les Chevaliers d’Athéna seront ici, la Terre sera protégée. Athéna assure son devoir à travers les dimensions ! ABLATION DU SECOND SENS !! »

L’Odorat de Gaboria s’estompa et plus aucune senteur ne parvint jusqu’à lui.

« Cette technique n’est pas de toi ! Tu incarnes la violence, qu’elle soit physique ou psychique, or ces attaques laissent le temps à ton adversaire de réfléchir sur ses actes. J’ai peut-être eu tort de te combattre dans cet endroit ou tu accèdes aux techniques de tous ceux que tu as rencontrés dans ta vie. FEATHERS REALITY !! »

Aussitôt Ikki apparut dans ce monde, mais il n’était pas seul. A côté de lui, le divin Shaka était assis en position du Lotus, son immense aura baignant l’univers.

« Shaka !
_ Ikki. Ce combat est celui pour la vérité, c’est le choix de votre destin à tous les deux. Je serais le juge de votre dernier affrontement. Lorsque je porterai mon sixième coup, l’un de vous deux mourra. Tu as déjà porté deux coups à Gaboria. A ton tour de perdre le Toucher et l’Odorat. ABLATION DES DEUX PREMIERS SENS !! »

Cette fois Ikki reçut le châtiment divin. Il avait déjà vécu cette attaque de Shaka, mais la privation qu’il venait de subir n’avait rien en commun avec celle « physique » de son passage dans la Maison de la Vierge. C’était comme si son esprit était paralysé, focalisé maintenant sur son devoir de Chevalier.
Gaboria ne put s’empêcher de cligner des yeux, faute de pouvoir bouger. L’homme qui se faisait appeler Shaka et qui venait d’apparaître de l’esprit d’Ikki était en tout point semblable au Séphire de Kéther, si ce n’était la couleur de ses cheveux, blonds comme le soleil alors que ceux d’Antarion étaient blancs comme la Lune.
 
« Nous voici à égalité, Chevalier Phœnix. Mais tu commets une erreur depuis le début en me nommant Berseker. Je ne suis pas un Berseker d’Arès. Je fais partie de l’armée de l’Equilibre et je suis un Séphire !
Shaka-Antarion : ABLATION DU GOÛT!! »

Les deux adversaires furent secoués par cette nouvelle attaque.

« Je ne comprends pas. Si tu n’es pas un Berseker, pourquoi es-tu au service de Mars ? Tu dis qu’Athéna ne protège pas la Terre, mais ton dieu veut s’en emparer en prenant sa place.
_ Mars sait qu’Athéna n’est plus ici. Il ne veut pas la tuer, pourquoi sinon aurait-il lancé un défi aussi loyal ? Il aurait très bien pu attaquer par surprise et en l’absence des Chevaliers d’Or, la victoire aurait été assurée.
Shaka-Antarion : ABLATION DE LA VUE !! »

Leur vue réciproque s’estompa, mais au lieu des ténèbres, ils contemplèrent le reflet de leur âme.

« Mars aurait pu s’associer avec elle pour protéger la Terre, tout comme Odin le fait. Quel est l’intérêt pour Mars de défier le Sanctuaire si ce n’est pour éliminer toute possibilité d’opposition et annihiler les Chevaliers d’Athéna. Apollon vient de revenir sur Terre pour prendre le relais d’Athéna. Ne le savais-tu pas alors que tu as rencontré une Muse dans la quatrième Maison ?
_ Masque de Mort… Je ne sais pas…
Shaka-Antarion : ABLATION DE L’OUÏE !! »

Gaboria venait de perdre un sens supplémentaire, mais il avait depuis longtemps dépassé ces considérations. Peu lui importait maintenant de mourir ou pas. Il voulait connaître la vérité et chaque perte d’un sens développait encore d’avantage sa compréhension des choses, comme le Yésod.

« Chevaliers, vous venez de perdre vos cinq sens terrestres. Ces pertes ont assez peu de valeurs dans cet univers. A mon prochain châtiment, un de vous deux mourra.
_ Je suis ici pour comprendre ce qui pousse les Chevaliers d’Athéna à se battre pour la Terre. Il est vrai que j’avais épousé les aspirations de Mars, mais Antarion m’a ouvert les yeux. Mars n’agit pas que pour l’intérêt de la Terre, mais également pour le sien. Athéna n’a pas cette ambition, même si elle a dû combattre d’autres dieux, je l’ai vu grâce à Ikki. Mais dis-moi Chevalier, à quoi sert-il de vouloir protéger les Hommes, quand on ne peut protéger les siens ? Ton frère est resté en Enfer. Seiya, Kanon, Mime, même Shaka qui nous juge ici sont morts dans ces conflits. On ne peut protéger les Hommes qu’en sacrifiant sa propre identité. Borée s’est sacrifié pour moi… Au final, tu ne les as pas protégés en défendant ta déesse et tu le sais très bien. »

Les paroles de Gaboria résonnaient dans l’esprit d’Ikki et lui faisaient mal. Toutes les personnes que le Séphire venaient de mentionner étaient bien mortes. Le Shaka qui les jugeait n’était qu’un pâle reflet de son esprit, Ikki le savait, puisqu’il avait pu ici déclencher les attaques du Chevalier de la Vierge…

« Adieu, Chevalier du Phœnix ! ABLATION DU SIXIEME SENS !!
_ Arggghhh !!… »

L’image que Gaboria avait de cet univers se ternit d’un seul coup. Comme un coucher de rideau, tout disparut autour de lui et le noir l’enveloppa.



Guidecca, Les Enfers

« SHUUNNNNN !!!… »

Shun se leva d’un bond. Il était assis sur le trône d’Hadès, Athéna était devant lui, par terre, nimbée de son aura toute puissante, accomplissant son devoir de déesse, guidant les âmes des défunts, tout en suivant et supportant les combats terrestres de son Sanctuaire.

Alors que la cosmo-énergie du Chevalier Andromède se mêlait à celle de la déesse de la Sagesse, un éclair était parvenu jusqu’à lui, lui déchirant l’âme. Un cri aurait été un terme plus juste, voire un appel. Des larmes se mirent à couler des yeux de Shun, lui qui n’avait plus pleuré depuis la disparition de son frère, le Chevalier Pégase. L’aura d’Athéna était également secouée de tristesse, celle provoquée par la perte d’un de ses plus fidèles Chevaliers. Shun savait de qui était ce cri, il s’agissait de son frère. L’esprit d’Ikki s’était s’enflammé avant de disparaître dans ce cri. Shun avait pu suivre depuis la demeure du dieu des Enfers les combats qui se déroulaient sur Terre. Il avait vu comment Ikki semblait être assez facilement venu à bout d’un Séphire de Mars. Puis ce dernier s’était relevé, avait rattrapé le Chevalier Phœnix avant que débute un combat d’où il avait été exclu. Shun pouvait ressentir la cosmo-énergie des deux adversaires, comment celles-ci s’étaient enflammées soudainement avec l’apparition de la magnifique Armure divine du Phœnix sur le dos de son frère. Cette dernière après avoir été mise en sommeil lors du retour d’Ikki des Enfers venait de brutalement refaire son apparition avec la montée de cosmos.

Mais au-delà de ces informations, Shun avait été incapable de situer Ikki ou le Séphire. Ils semblaient être partis combattre dans une autre dimension. Même si Shun avait tout fait pour aider son frère, celui-ci était isolé de tous. Shun était sûr que même Athéna avec ses pouvoirs divins ne pouvait intervenir dans ce combat.
Et puis, cette brusque explosion de cosmos venait de surgir et avec elle la disparition pure et simple de l’esprit d’Ikki. Cette disparition était d’autant plus cruelle pour Shun qu’elle ne correspondait pas à la mort naturelle d’un être vivant. Par conséquent, l’âme d’Ikki ne parviendrait jamais jusqu’au royaume des Morts et donc jusqu’à lui.
Shun se rendait compte que son frère venait de cesser d’exister et qu’il n’aurait jamais la possibilité de lui dire au revoir !

Commencer







Recopier le nombre avant d'envoyer votre formulaire.




© 2002-2009 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada