Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  






Cette fiche vous est proposée par : ikario


Figurine Vintage : Shiryû du Dragon v1 or

Après la bataille du Sanctuaire, quand les chevaliers d'Athéna rencontrent des adversaires particulièrement coriaces, leurs nouvelles armures se mettent à briller d'une teinte dorée, preuve qu'elles sont désormais plus que de simples armures de bronze... Ce qui n'avait jamais eu lieu avant la bataille contre Poséidon se produira dans le cadre de l'apparition de vintages collector, simple armure V1 peinte en couleur or.

Bandai a en effet spécialement créé ces cinq figurines, sorties sous le terme Bronze Saints Memorial Gold Version, pour fêter la cinq millionième boîte vendue au Japon. Elles sont restées inédites hors de l'archipel nippon et n'ont pas bénéficié d'une réédition HK.

La figurine est conditionnée dans le format habituel : une boîte rectangulaire jaune assortie d'un médaillon d'Athéna sur le coin inférieur gauche.

L’armure reprend les caractéristiques générales de celle du Dragon V1. Le visage est bien éloigné de son alter ego du dessin animé. La longueur des cheveux n'a pas du tout été respectée : ils s'arrêtent à la nuque ! L'armure, pourtant massive, est une belle réussite, avec une mention spéciale pour les griffes du plastron. La peinture or vient renforcer ce sentiment de réussite. Le ceinturon est de couleur vert-bleu. Seul le casque déçoit, sa teinte plus sombre choquant par rapport au reste de l'armure. On a vraiment l'impression de plastique.
Le socle représente un dragon assez stylisé. Son montage est simple, avec toutefois une jupe peu stable.

Date de sortie : décembre 1987

Contenu de la boîte :
- un personnage Shiryû
- un socle avec une queue et un grand bouclier, tout en or
- sept pièces métalliques (2 jambières, la jupe, le plastron en 2 parties, le bouclier, l'avant-bras droit)
- cinq pièces en plastique (2 griffes, 2 genouillères, le casque)
- une notice

Boîte japonaise :


Notice :

© 2002-2009 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada