Bienvenue sur Saint Seiya Animecdz
  






Cette fiche vous est proposée par : Jeez


OAV 6 - Vers un monde inondé de lumière

Hadès n'est plus qu'à quelques pas de la jarre emprisonnant Athéna. Il lève son épée sur laquelle figurent de nombreuses runes et l'abaisse dans sa direction ! Ikki se jette courageusement pour faire barrage, mais l'épée divine est plus forte. Le regard vide, il s'écroule, tandis qu'une large brèche entame l'indestructible réceptacle...

Seiya s'interpose à son tour et parvient à bloquer l'épée entre ses mains. Mais le regard du dieu des Enfers le trouble. Hadès, censé représenter le mal absolu, a un regard presque nostalgique et d'une pureté inégalée. Le dieu baisse alors son épée et regrette que les hommes ne respectent pas les dieux et viennent les défier. Seiya refuse d'écouter ce discours et tente d'attaquer, mais Hadès le repousse d'un coup d'épée qui vient entamer son armure. Levant une nouvelle fois son arme, il s'apprête à détruire la jarre en même temps que Seiya mais l'arrivée opportune de Shiryû, Hyôga et Shun l'en empêche.

Etrangement, Hadès reste comme prostré. Les cinq chevaliers profitent de l'occasion quasi inespérée et attaquent conjointement. Le dieu réagit au dernier moment et repousse ses assaillants d'un coup d'épée. L'attaque n'a pourtant pas été inutile, un mince filet de sang coule sur le front divin.

Hadès est à son tour perturbé par Seiya. Ce visage, il l'a déjà vu ! Aucun doute possible, Seiya ressemble trait pour trait au seul homme qui ait déjà réussi à blesser son enveloppe charnelle. Et déjà à l'époque, cet homme était... chevalier de Bronze de Pégase ! Plus déterminé que jamais, Hadès contre une nouvelle attaque de Seiya et le renvoie au sol d'un coup d'épée si violent que celui-ci en lâche la précieuse armure d'Athéna. Seiya tente de ramper pour la reprendre, mais à peine l'a-t-il atteint qu'Hadès lui transperce la main. Il relève alors son épée pour faire apparaître la surface de la Terre : l'Ultime Eclipse est à présent complète !

A la surface, le humains commercent à percevoir l'anormalité du phénomène. Le vent souffle et les mers se déchaînent. Au Sanctuaire, Marine et Shina semblent résignées. Seule Seika garde espoir car elle perçoit encore une mince étincelle de vie chez son frère et les autres chevaliers.

Mais à Elysion, la situation est devenue critique. Hadès s'apprête à achever Seiya lorsqu'une sphère protectrice apparaît autour du jeune Japonais. Il en est de même pour Shiryû, Hyôga, Shun et Ikki. Athéna, malgré ses souffrances, accorde à ses chevaliers cet ultime cadeau : retourner sains et saufs à la surface de la Terre. A peine ces mots ont-ils été prononcés que la jarre perd sa teinte rouge sang. De rage, Hadès tente alors de la briser, mais Seiya est plus prompt et, d'un geste désespéré, lance l'armure d'Athéna. Celle-ci atterrit dans la jarre, dont Athéna se libère immédiatement enfin revêtue de sa protection !

Le duel divin peut commencer. Athéna bloque l'épée d'Hadès avec le Bouclier de la Justice. Niké, sous l'apparence du sceptre, tente une attaque, mais Hadès la dévie. Un bref dialogue s'installe alors. Hadès affirme agir pour le bien des humains en créant la peur de l'au-delà et les souffrances éternelles en cas de pêchés. Athéna lui reproche son intransigeance car les humains, aussi bons soient-ils, ne sont pas des dieux. Tous ont au moins commis ne serait-ce qu'un minime pêché dans leur vie. Les punir après la mort est trop cruel et injuste. Hadès refuse d'en entendre davantage et d'un coup d'épée, il jette Athéna au sol !

Cette vision fait hurler Seiya. Il brise sa sphère protectrice de l'intérieur et déclenche ses Météores de Pégase à bout portant sur Hadès. Le dieu ne peut esquiver et est projeté contre le colonne de son mausolée ! Mais la joie est de courte durée... Seiya reste figé sur place... l'épée d'Hadès plantée dans le coeur !

Après s'être relevé, le dieu des Enfers rappelle son arme auprès de lui. Les larmes aux yeux, Athéna reproche à son oncle d'ignorer toute forme de sentiment et l'estime indigne de juger les hommes. L'arme haute, Hadès ne l'écoute déjà plus. Il est sur le point de frapper quand les cosmos conjugués de Shiryû, Hyôga, Shun et Ikki explosent devant lui. Stoppé dans son élan, il voit Athéna saisir son sceptre et le projeter tel une lance. L'instant d'après, la représentation de Niké a transpercé le corps du dieu des Enfers !

L'impensable a eu lieu. Hadès, le dieu des Morts, est à son tour mortellement blessé au coeur de son propre domaine. Son corps s'efface peu à peu, symbole de sa disparition. Avant de s'éteindre complètement, il annonce que son empire disparaîtra avec lui et qu'ainsi, ni Athéna, ni les chevaliers ne survivront à cette dernière bataille.

A la surface, l'éclipse prend fin et le soleil réapparaît. La joie est sur tous les visages, à l'orphelinat au Japon, et bien sûr au Sanctuaire. Seika, Marine, Shina, Kiki, Jabu et tous les autres se réjouissent déjà de leurs futures retrouvailles avec les héros.

A Elysion, la situation est nettement moins heureuse. Le cosmos de Seiya s'est éteint depuis qu'il a été frappé par l'épée d'Hadès. Le dieu n'a par ailleurs pas menti dans ses dernières paroles : son mausolée, son temple, Elysion, les Enfers, tout son domaine s'effondre ; mais cela n'affecte nullement Athéna. Celle-ci n'a d'yeux que pour son chevalier inanimé. Tendrement, elle le prend dans ses bras et, intensifiant son cosmos, elle ouvre la voie et montre le chemin vers le tant désiré monde de lumière, la Terre.

© 2002-2009 Animecdz. Tous droits réservés. Saint Seiya © Toei Animation, Bandai et Masami Kurumada